Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

Sidel/Tetra Laval : échec à l'OPA ?

Sujets relatifs :

, ,
 

Echec à l'OPA ? Dans le cadre de l'enquête approfondie de Phase II lancée en juillet dernier, la Commission européenne pourrait bien bloquer la reprise du français Sidel par le suédois Tetra Laval si l'on s'en tient à des informations émanant d'une source proche du dossier à Bruxelles. La combinaison des forces du leader mondial des machines à souffler les bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) et du leader mondial du carton pour liquides alimentaires poserait des problèmes « évidents au regard du droit de la concurrence ». La Commission semble fonder son argumentation sur le fait que les fournisseurs offrent aujourd'hui des solutions de conditionnement et non plus des matériaux. Conclusion ? Le carton plus le PET, cela ferait beaucoup pour une seule entreprise spécialisée dans les liquides alimentaires. Tetra Laval, qui détient déjà quelque 93 % du capital du français suite au succès de son offre publique d'achat (OPA), serait toutefois prêt à de nouvelles concessions : « les discussions avec la Commission européenne en vue de trouver une solution avant la date prévue pour la décision finale le 9 novembre se poursuivent », souligne le groupe suédois. Quant aux services de Mario Monti en charge de la concurrence à la Commission, ils notent que le dossier est en cours et que le résultat pourrait être connu à la suite de la réunion hebdomadaire du 30 octobre. En tout cas, au plus tard, lors de la réunion suivante, le 9 novembre. Un veto de la Commission créerait une situation compliquée pour Sidel qui traverse une passe très difficile (Lire 590) dans la mesure où Tetra Laval - qui n'a pas encore pu exercer ses droits de vote - serait obligé de remettre ses titres sur le marché. Se posera alors la question cruciale du prix ! De son côté, fort « de 950 mandants qui sont actionnaires ou anciens actionnaires », le cabinet Déminor (Lire 590) attaquera au pénal pour « fausses informations » et « faux bilans » dès que « la date de la prochaine assemblée générale sera connue ». Le précédent de Legrand et Schneider n'est pas vraiment fait pour rassurer les protagonistes...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Trois Ishida de plus pour Bryans Salads

Investissements

Trois Ishida de plus pour Bryans Salads

L’unique producteur britannique de salades de quatrième gamme a fait, une fois de plus, confiance au leader mondial du pesage associatif. -  Chères mais très compétitives : le jugement de Jon Bragg sur les[…]

30/11/2020 | Pesage-Dosage
Fortress Technology dans le tri pondéral

Technologie

Fortress Technology dans le tri pondéral

La Feve veut promouvoir le verre à travers une nouvelle gravure des bouteilles

Profession

La Feve veut promouvoir le verre à travers une nouvelle gravure des bouteilles

ASV Packaging mise sur les barquettes Halopack

Economie circulaire

ASV Packaging mise sur les barquettes Halopack

Plus d'articles