Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sidel décontamine les préformes à sec

TP

Sujets relatifs :

, ,
 

Plus besoin d'utiliser des produits chimiques et de l'eau stérile pour décontaminer les préformes : voilà ce que propose Sidel (Tetra Laval) avec le procédé Predis. Beaucoup plus économique et écologique que les solutions traditionnelles, la solution développée par le constructeur havrais a été mise en oeuvre sur une machine Combi, qui intègre le soufflage des préformes et le remplissage des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). Elle est destinée aux conditionneurs de boissons sensibles distribuées en circuit réfrigéré comme le lait et les jus de fruits La principale nouveauté réside dans le système de « décontamination sèche » par vapeur d'eau oxygénée (H2O2). Les préformes sont transférées par le col sur une roue depuis l'alimentation jusqu'à l'entrée du four. C'est à cet endroit qu'opère le Predis. La vapeur d'eau oxygénée est envoyée dans les préformes à l'aide de buses à une température comprise entre 120 et 140° C, puis déposée par condensation homogène sur leurs parois internes. Une fois dans le four, c'est la chaleur utilisée pour réchauffer les préformes et non pas une source d'énergie additionnelle qui active l'H2O2. Une fois soufflées sous air filtré, les bouteilles sont transférées par le col à l'intérieur de la machine sous atmosphère contrôlée. Ce qui évite les risques de contamination jusqu'à l'étape du bouchage...

Réduction des germes. « Predis garantit une réduction des germes de l'ordre de 3 log tout en permettant des économies importantes en termes d'énergie et d'eau », explique Eric Adriansens, directeur de la recherche et du développement. Le constructeur garantit une très faible consommation d'agents chimiques : de 5 à 15 mg par préformes, soit 40 fois moins qu'une décontamination par rinçage bouteille. De plus, la suppression de la rinçeuse réduit le nombre de pièces mécaniques et, par conséquent, les frais de maintenance associés. Première entreprise à se doter d'un Combi muni de ce système de décontamination, le croate Lura qui l'utilise pour le remplissage de bouteilles de 100 ml de lait aromatisé probiotique. La cadence atteint les 14 400 bouteilles par heure.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

McDonald’s s’attaque aux bouteilles d’eau

Economie circulaire

McDonald’s s’attaque aux bouteilles d’eau

En France, la chaîne de restauration rapide devrait proposer des systèmes de fontaines à eau dans ses 1500 établissements. - Dans sa chasse au plastique, la prochaine étape va concerner les bouteilles[…]

20/04/2021 | BouteillesEau
Mouton Cadet se met à l’écoconception

Economie circulaire

Mouton Cadet se met à l’écoconception

Pernod Ricard se met plus vite au vert

Economie circulaire

Pernod Ricard se met plus vite au vert

Coca-Cola passe au 100% rPET aux Etats-Unis

Economie circulaire

Coca-Cola passe au 100% rPET aux Etats-Unis

Plus d'articles