Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Self-Discount d'Auchan prône la chasse aux emballages

ANNE FRITSCH
La campagne radiophonique sur le rayon « discount » intra-muros d'Auchan prône la chasse aux emballages comme principe d'économie. En pratique, ce n'est pas si simple de se passer de boîtes et sachets.

Pour endiguer la fuite des clients vers les « hard discounters », Auchan a installé un îlot « discount » au sein même de ses magasins. Radical ! Le concept Self-Discount est notamment relayé par une communication radiophonique, conçue par l'agence Proximity BBDO, et l'emballage est une pièce maîtresse de l'argumentaire. « Pourquoi payer plus cher pour des emballages qui finiront à la poubelle ? » entend-on sur les ondes. Dans ce rayon, on communique sur l'emballage sous l'angle du prix avant tout. C'est de bonne guerre et, après tout, cela change des récriminations pour motif environnemental ! L'emballage a un coût et un impact sur l'environnement, c'est dit.

Avec ou sans emballage ?

Plutôt que de le réduire systématiquement aux aspects déchet et coût, il serait utile de rappeler qu'il a aussi une utilité. Le Self-Discount en fait la preuve malgré lui. L'originalité du Self-Discount, qui fait une bonne part de son identité, c'est la présence de toutes sortes de produits en vrac : café, pâtes, bonbons à profusion, biscuits... Peut-être certains clients réaliseront-ils que le sachet de coquillettes n'a pas totalement été éradiqué dans l'opération, puisqu'on offre évidemment un sachet en plastique pour contenir tout cela et le peser. Passons sur ce détail. Mettons-nous plutôt dans la tête d'un concepteur du Self-Discount réfléchissant à la vente des petits gâteaux en vrac. « Des madeleines et des petits sablés dans un compartiment ouvert cent fois par jour, ça va ramollir avec l'humidité ! Et puis, sous les coups de pelle répétés, ça va se casser, il y aura des miettes partout, ce ne sera plus vendable ! On n'imagine même pas le nombre de gens qui vont piocher dans le casier pour goûter un gâteau. Question hygiène, ce n'est pas bien rassurant... Au fait, comment va-t-on indiquer la date limite de consommation ? » N'ayez crainte, les concepteurs du Self-Discount ont trouvé une solution très efficace à toutes ces difficultés. Je vous le donne en mille : un emballage ! Individuel, bien sûr, puisqu'on vend du vrac.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Verescence, Eviosys et Grown.Bio s’engagent pour un coffret durable

Economie circulaire

Verescence, Eviosys et Grown.Bio s’engagent pour un coffret durable

Les trois acteurs de la beauté se sont associés pour développer le coffret cadeau le plus écologique possible. – Prouver que les attentes du consommateur peuvent être satisfaites de belles manières.[…]

03/12/2021 | LuxeSanté
La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

Economie circulaire

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

L’Inpi distingue Lactips

Economie circulaire

L’Inpi distingue Lactips

Des déchets marins pour le recyclage chimique

Economie circulaire

Des déchets marins pour le recyclage chimique

Plus d'articles