Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Saumon haut de gamme avec ID'Mer

Sujets relatifs :

 

En Norvège où il est installé depuis six ans, Ludovic Besnard s'est spécialisé dans la production de poisson blanc jusqu'à cette année : « il y a au Tanafjord une petite saison de pêche au saumon sauvage. Un produit extrêmement gustatif. Lorientais d'origine, je me suis tourné vers la société ID'Mer pour la mise au point et le conditionnement d'une fabrication haut de gamme positionnée sur le créneau cadeau d'entreprise et comité d'entreprise ». Si le filet de saumon commercialisé sous la marque Nec + Ultra est traité par le laboratoire lorientais, c'est en raison de la capacité de celui-ci à répondre à un cahier des charges exigeant en matière de qualité et de suivi de la qualité. Le produit d'origine est sauvage, ce qui implique une difficulté de traitement supplémentaire : « On peut en gros dire qu'il y a trois tailles de filet, mais son origine lui donne vocation à être traité artisanalement », explique Natacha Lirvin qui a participé à la mise au point du process. La nature du produit d'origine a obligé à des aménagements en matière d'emballage. La plaque où repose le filet est en carton très fort de 900 grammes par mètres carrés et est aluminisé au dos et doré sur la face. Le filet salé à la main au sel de Guérande et fumé est ensuite glissé dans un sachet en complexe à base de polyamide et de polyéthylène et traité sous vide par un procédé classique de cloche à vide.

Un coffret en polypropylène. « Comme c'est un produit haut de gamme, ID'Mer, qui a recensé l'offre possible dans le domaine des produits de la mer, nous a proposé des adresses de fournisseurs possibles. IPP est la société qui répondait le lieux à nos désirs en matière de suremballage », explique Ludovic Besnard. La société ardennaise a proposé un coffret en polypropylène alvéolaire teinté dans la masse en bleu nuit avec une sérigraphie écrue. Le plastique offrait une meilleure garantie de résistance au froid, tous les saumons sauvages devant impérativement être congelés au moins 24 heures, selon la législation. Il fallait aussi une matière qui supporte le transport sans prendre un air avachi. Le saumon Nec + Ultra n'en est encore qu'aux préséries. Reste à voir quel accueil lui sera réservé. De plus, pour que le produit s'affirme sur le marché, il fallait lui adjoindre un service de livraison Express : Chronopost.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lonza rachète un site de conditionnement à Novartis

Acquisitions

Lonza rachète un site de conditionnement à Novartis

Le fabricant à façon de produits pharmaceutiques complète son offre en intégrant son premier site de remplissage pour les médicaments stériles, situé à Stein en Suisse. – Lonza a[…]

15/07/2019 | Conditionnement
Bonduelle accroît ses capacités américaines de conditionnement

Bonduelle accroît ses capacités américaines de conditionnement

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

Coup de chaud pour les sachets de thé Yorkshire Tea

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Plus d'articles