Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sator et Alpha Dot chez Domino

Sujets relatifs :

, ,

Après la reprise du suédois Markpoint par le français Imaje, la concentration dans le secteur du marquage et du codage se poursuit à grand pas. Fort d'un chiffre d'affaires de 1,6 milliard de francs (243,92 millions d'euros) en 2000, le britannique Domino a, en effet, réalisé à son tour deux acquisitions. En reprenant le britannique Alpha Dot, Domino récupère une technologie de marquage des caisses en carton ondulé de regroupement, un segment sur lequel il compte devenir le premier acteur mondial. Couvrant l'ensemble des besoins en partant de l'entrée de gamme, la technologie de cette entreprise, qui réalise un chiffre d'affaires de 35 millions de francs (5,34 millions d'euros), complète idéalement la G7000 de Domino. Par ailleurs, suite à la signature d'un accord en mai dernier, Domino est également sur le point de prendre le contrôle de l'allemand Sator : l'opération se déroule en deux temps et devrait être finalisée en janvier prochain. Spécialiste du laser traçant haute vitesse de haute technologie, Sator complète idéalement l'offre actuelle - DDC et DGM1 - de Domino. Conséquence première de ce rapprochement : le DSL1. Ce laser réalise un marquage en haute définition à 400 mètres par minute. Cette vitesse est, selon Domino, unique sur le marché. Le DSL1 est adapté à la plupart des matériaux d'emballages. A noter que sur le plan logistique, Domino s'est doté d'une plate-forme européenne située à Rotterdam aux Pays-Bas. Ce site offre une meilleure gestion des délais d'approvisionnement ainsi qu'un suivi en temps réel des colis par Internet ou Minitel. Au plan mondial, Domino a pris le contrôle à 100 % de son distributeur canadien ainsi que de ses assembleurs chinois et indiens. Quant à la filiale française que dirige Christian Sambin, elle voit le départ de Philipe Govart, directeur marketing, et l'arrivée de Thierry Protas comme chef des ventes Laser et Nirina Andria à la communication.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une encre effaçable pour les bouteilles consignées

Une encre effaçable pour les bouteilles consignées

Spécialisé dans le marquage, Linx propose Black 1068 pour les contenants réutilisables en verre employés dans le domaine de la bière, du lait et du vin. - La bouteille consignée est à la mode[…]

Encore sur All4Pack

Encore sur All4Pack

Videojet réduit les temps d’arrêt

Videojet réduit les temps d’arrêt

Markem-Imaje se réorganise en Espagne

Markem-Imaje se réorganise en Espagne

Plus d'articles