Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Saint-Gobain lance un verre «blanc» anti-UV

AF

Sujets relatifs :

 

Préserver le contenu du rayonnement ultraviolet, et le laisser néanmoins apparaître sous sa couleur naturelle : le verre anti-UV de Saint-Gobain réconcilie ces deux attentes. En effet, dans la bière, les jus de fruit ou encore le champagne, des réactions chimiques catalysées par les rayons UV se soldent par des détériorations organoleptiques et des changements de couleur. Le champagne par exemple résout le problème avec une bouteille vert foncé. Les bières optent pour le vert ou l'ambre. La nouvelle formulation proposée produit un verre anti-UV pratiquement «blanc» avec tout de même une nuance verte, mais en tout cas le plus clair du marché selon Saint-Gobain Il coupe les UV dont les longueurs d'onde vont jusqu'à 360 nanomètres, puis en laisse passer une fraction mineure de 360 à 400 nanomètres (alors que le verre blanc traditionnel transmet 85 % des UV de cette zone). La formulation mise au point au Centre de recherches d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) utilise un agent anti-UV classique mais accompagné d'adjuvants minéraux pour corriger la teinte induite par le premier ajout. Cette composition fait déjà ses preuves depuis le début de l'année sur des bouteilles de bière allemande. La bière est particulièrement sensible aux ultra-violets puisque sous l'effet des UVA, les isohumulones issus du houblon se dégradent en MBT, des composés responsables du «goût de lumière» honni des amateurs. Etant donné les quantités importantes, les bouteilles citées ci-dessus ont été produites en bassin, sur le site de Bad Wurzach. Si les séries sont plus courtes, la composition peut également être réalisée en feeder, en intégrant au dernier moment les adjuvants à une base de verre blanc classique. Toute une gamme de teintes relativement légères est également accessible avec un niveau de protection aux UV variant légèrement selon les couleurs. La solution pourrait intéresser également les secteurs des vins blancs, du champagne, des jus de fruit ou des huiles. L'huile d'olive par exemple perd en deux mois une grande partie de sa vitamine E si elle n'est pas protégée de la lumière.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Peu de pertes pour Vidrala en 2020

Résultats

Peu de pertes pour Vidrala en 2020

Le groupe espagnol d’emballages en verre a publié ses résultats financiers le 26 février. Malgré la crise sanitaire, Vidrala a bien tenu, avec une baisse des ventes de seulement 2,2 %. – Le verre serait-il[…]

02/03/2021 | Verre
À travers Pacificglas, Verescence s’installe en Asie

Acquisitions

À travers Pacificglas, Verescence s’installe en Asie

Moins de ventes, mais plus de bénéfices pour Verallia en 2020

Résultats

Moins de ventes, mais plus de bénéfices pour Verallia en 2020

Les Verallia Design Awards se la jouent solo

Concours

Les Verallia Design Awards se la jouent solo

Plus d'articles