Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Saint-Gobain Desjonquères utilise le laser pour réaliser des décors inédits

AF HS

Sujets relatifs :

, ,
 

A Ecouché (Orne), les Verreries de l'Orne, l'un des deux sites de décor de flacons de parfumerie de Saint-Gobain Desjonquères en France, ont mis en place, après deux ans de développement et 500 000 euros d'investissement, une technique pour décorer les flacons qui présentent des zones peu accessibles. Le procédé, initié par la société Cerlase établie à Limoges (Haute-Vienne), et dont les développements par Saint-Gobain Desjonquères sont en cours de brevet, consiste à utiliser un laser rouge comme source d'énergie pour cuire « un émail de composition adaptée. » Le principe est le suivant : une solution aqueuse d'émail est vaporisée sur la zone du flacon - vide ou plein - à décorer. Un robot saisit ensuite le flacon et le fait passer devant un laser statique selon un parcours qui permet de reproduire le décor qui a été entré dans le logiciel de pilotage du robot. L'opération prend quelques dizaines de secondes. Après nettoyage, le flacon présente un décor au toucher un peu rugueux. Un programme spécifique permet, d'ailleurs, d'amplifier les rugosités pour réaliser, par exemple, une lime à ongles ! Et plusieurs passes pour obtenir plusieurs couleurs sont possibles. L'objectif premier de Saint-Gobain est d'offrir la possibilité de décorer des angles en toute continuité, des gravures, des creux, des bosses. Bref : toutes les surfaces accidentées où la sérigraphie classique est inopérante. Saint-Gobain complète actuellement la palette des couleurs réalisables. La possibilité d'introduire des variables dans le programme autorise, en outre, une personnalisation aisée des flacons. Ne serait-ce que la numérotation de séries limitées par incrémentation. Variantes envisagées : décorer en négatif des surfaces internes préalablement revêtues, en ôtant de l'extérieur, par l'action du laser, une partie du parachèvement. Coût de l'émaillage laser ? Une couleur reviendrait au prix d'une sérigraphie trois ou quatre couleurs. Avec une ligne industrielle et une ligne pour les prototypes, les Verreries de l'Orne estiment avoir une capacité de décor de 10000 à 15000 flacons par jour. « Ce procédé s'ajoute à notre palette de solutions et offre des possibilités inédites aux créatifs », précise Catherine Descourtieux, directeur marketing parfumerie de Saint-Gobain Desjonquères. Les premières réalisations seront en parfumerie... « bientôt ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Du 100% rPET dans les boissons de l’été

Economie circulaire

Du 100% rPET dans les boissons de l’été

Les marques Fuze Tea, MayTea et Pulco citronnade convertissent leurs bouteilles au plastique recyclé. - Pour l’une, la transformation est entamée depuis mars 2021 et s’applique à l’Europe occidentale. Pour[…]

23/06/2021 | PlastiquesBouteilles
Une bouteille à base de papier pour les détergents d’Unilever

Innovation

Une bouteille à base de papier pour les détergents d’Unilever

AB InBev annonce une bouteille de 150 g

Innovation

AB InBev annonce une bouteille de 150 g

Stora Enso et Pulpex signent pour industrialiser des bouteilles en papier

Economie circulaire

Stora Enso et Pulpex signent pour industrialiser des bouteilles en papier

Plus d'articles