Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sacs de caisse : Leclerc tire l'alarme

AF

Sujets relatifs :

 

Leclerc ne perd pas une occasion de rappeler qu'il fut l'instigateur en France, dès 1996, de l'abolition des sacs de caisse gratuits au profit du cabas réutilisable consigné. Vendu 0,15 euro et remplacé gratuitement dès qu'il est usé, le sac Leclerc est vendu à plus de 50 millions d'exemplaires par an. Sortie le 12 septembre denier, la nouvelle campagne d'affichage constitue un épisode de plus. D'après le « brief » donné à l'agence Australie, il s'agissait de dénoncer l'absence de faits convaincants, en contradiction avec les déclarations de bonnes intentions des distributeurs concurrents. La campagne s'appuie sur un sondage d'avril 2005 réalisé par le CSA pour le Fonds mondial pour la nature (WWF), selon lequel 83% des Français considèrent comme positif la disparition du sac de caisse. L'affiche est plus directe : les Français « ne veulent plus »...

Solutions alternatives. La campagne ne se montre pas trop agressive. Il faut dire que les grands groupes de distribution, s'ils n'ont pas complètement aboli le sac gratuit, ont tout de même proposé des solutions alternatives et devraient tenir leurs objectifs de réduction de la distribution de sacs. Il faut dire, surtout, que la position des consommateurs est ambiguë. Face au sondeur certes, ils affirment leur bonne volonté car ils se disent prêts, à 89%, à utiliser le cabas ou le sac réutilisable. En magasin, en revanche, ils oublient régulièrement son cabas réutilisable, se servent généreusement en sacs lorsque la caissière est peu regardante, à moins qu'ils n'en prélèvent une demi-douzaine au rayon des fruits et légumes. Alors cette main sur l'affiche pourrait être sujet à interprétation : est-elle en train de tirer sur le signal d'alarme ou de s'accrocher désespérément à son sac ? Attention, dans les deux cas, « tout abus sera puni » !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Nicolas réintroduit la consigne

Nicolas réintroduit la consigne

46 boutiques parisiennes du caviste peuvent récupérer les 20 000 bouteilles d'un côtes-du-rhône villages. - Depuis le 29 octobre, la consigne fait son retour chez 46 cavistes Nicolas parisiens.[…]

30/10/2018 | VerreDistribution
Albis prend la carte QCP

Albis prend la carte QCP

Color Foods lance le bar à vrac

Color Foods lance le bar à vrac

L’Europe recommande l’interdiction du double standard

L’Europe recommande l’interdiction du double standard

Plus d'articles