Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Renforcé par Telis, Soflog-Sofembalmise sur la logistique industrielle

NICOLE GEVAERT

Sujets relatifs :

Aéronautique, naval, industrie lourde, high-tech : Soflog-Sofembal a connu un fort développement interne grâce au marché stable de l'emballage industriel. Une composante qui lui permet d'être aujourd'hui le seul et unique acteur français sur le marché dynamique de la logistique industrielle. Et ce, depuis le rachat du groupe Telis, son alter ego.

Soflog-Sofembal et Telis : une alliance (lire 787) née sous les meilleurs auspices ! Tout porte à le croire. Mêmes expériences, même stratégie d'ensemble, fortes positions commerciales avec près de 70 millions d'euros de chiffres d'affaires l'une et l'autre en 2004, Soflog-Sofembal et Telis ont conquis le marché européen de la logistique industrielle. Pas de concurrence territoriale : les sites, plus de cinquante au total représentent une couverture nationale qui les isole à près de 100 km les uns des autres. De plus, ils disposent de leur propre clientèle. Et quelle clientèle : tous les grands ténors de l'industrie. Reste à exploiter l'atout de la complémentarité. Des spécificités comme l'apport de l'emballage technique de Telis via son unité de Fleury-les-Aubray (Loiret). Dotée d'un bureau d'études d'étude performant, elle développe des emballages en carton lourd spécifiques pour l'industrie spatiale. Ou encore dans le câblage. Là chacun apporte son savoir faire, l'un le traitement de surface et le grenaillage, l'autre le profilage, la gestion des matières premières ou la délégation de production. Quant aux besoins importants de la clientèle à l'étranger, les deux groupes bénéficient de relais partout dans le monde : soit par un réseau privé de partenaires dont ils assurent la coordination, soit par le biais du réseau Network of packaging and routing organizations (INPRO). Pour l'heure, on organise la fusion et on harmonise l'image en attendant la nouvelle raison sociale. Les paris sont ouverts : Sofembal-Telis ou Soflog-Telis ! Quand au management, le Pdg de Telis Patrice Brunet occupera le poste de DG sous l'autorité du Président de Soflog-Sofembal, Nicolas Nonon, 31 ans. Troisième du nom, il succède en 2002 à son père, Jean-Claude Nonon, en toute connaissance de l'entreprise. Développement commercial « En phase avec mon père, j'ai néanmoins décidé de renforcer le développement commercial en interne et en externe en optimisant de la taille critique des sites par la rentabilité et le développement, aussi bien pour l'emballage industriel, métier auquel on tient beaucoup, que pour la logistique industrielle ». Deux activités très liées pour satisfaire l'exportation des grands industriels. Dans le grand marché de la logistique, Soglog-Sofembal exploite le segment de la logistique industriel dont il est aujourd'hui le rare représentant français et l'un des leaders européens. A l'exception de tous les gros logisticiens DHL, Géodis... qui font un peu de logistique industrielle, la concurrence directe oppose encore la société Soflog à Daher Lhotellier (Daher) même si celui-ci se désengage de plus en plus de l'emballage au profit d'une activité d'équipementier. Reste les entreprises locales. Il y a cinq ans on comptait encore des sociétés multisites (Tailleur, Sogei, GSL... depuis passées sous Telis). Ne demeurent plus que des affaires familiales : le réseau lyonnais Protembal, Legendre Emballage dans le Centre, Drouin en Poitou-Charentes et Destampes Emballages dans la Sarthe. En Europe, Soflog-Sofembal entretient un partenariat avec l'allemand D-Logistic. Pas question de perdre sa liberté de manoeuvre. Nicolas Nonon n'a pas sacrifié son indépendance aux contraintes de son rapide développement : une croissance à deux chiffres depuis cinq ans ans. Ni à la maîtrise de la valeur ajoutée : presque tout est conçu et produit en interne sauf...pour la fabrication d'emballage lorsque la charge est trop importante. Pour expliquer sa réussite, le discours porte plus volontiers sur le management que sur les performances comptables ou techniques. Il a choisit, pour accompagner son ascension, d'ouvrir son capital au fond d'investissement 3i. Toujours une prise de participation minoritaire (45% pour Soflog), telle est la démarche classique de ces investisseurs qui ont pour spécificité d'accompagner les affaires familiales au développement ambitieux, avec une sortie prévue 5 à 7 ans plus tard. Dans l'immédiat, et selon les souhaits du Président Nonon, il s'agit de renforcer la notoriété du groupe à l'international avec des opérations en directe à l'étranger et d'accélerer le développement du groupe dans l'aéronautique et l'automobile. Et de conforter les marges.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un Oscar de l’emballage pour Ort Solutions Premium

Concours

Un Oscar de l’emballage pour Ort Solutions Premium

Le chevalet en bois Ecodoss est pensé pour simplifier le reconditionnement de l’emballage. Imaginé par Ort Solutions Premium pour les acteurs de la menuiserie comme Lapeyre, Ecodoss, un chevalet en bois livré en kit,[…]

24/11/2020 | IndustrieBois
Un Oscar de l’emballage pour Thimon

Concours

Un Oscar de l’emballage pour Thimon

Vingt-deux Oscars de l’emballage en 2020

Concours

Vingt-deux Oscars de l’emballage en 2020

Alterrae cale avec du bois ondulé

Innovation

Alterrae cale avec du bois ondulé

Plus d'articles