Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Décryptage

PRIX DES MATIÈRES PREMIÈRES

Sujets relatifs :

,
 

vieux papiers

Hausses confirmées

Emballages Magazine publie le relevé de prix des vieux papiers constatés sur le marché français pour les sortes basses de papiers et cartons récupérés. Des prix représentés par des moyennes sur le graphique ci-contre. En réalité, la sorte A2 évolue entre 53,53 et 55,63 euros par tonne. La sorte A4 varie de 65,60 à 67,53 euros la tonne. Et la sorte A5 se situe entre 74,38 et 75,58 euros la tonne.

Le mois de mars est une confirmation de la tendance constatée en février, à savoir la poursuite des anticipations des pays asiatiques liées à la guerre en Irak et à la reconstitution des stocks. Cette hausse se poursuit en avril, tout au moins sur la première quinzaine mais le mouvement se tasse la deuxième quinzaine. Les observateurs s'attendent à une accalmie dans les semaines qui viennent.

matières plastiques

Les hausses se poursuivent

En mars 2003, des hausses de prix des matières plastiques ont de nouveau été enregistrées. Depuis le début de l'année, c'est le polyéthylène injection qui connaît la plus forte progression avec une hausse de 22 %, suivi par le polyéthylène haute densité (+19 %), le polystyrène cristal (+18 %) et le polypropylène homopolymère injection (+16 %). Avec une hausse de 13 % depuis le début de l'année, le polyéthylène téréphtalate subit aussi une progressionsubstentielle. Le polychlorure de vinyle s'en sort mieux avec une hausse de 5 % depuis le début de l'année. La visibilité sur les prix n'est cependant pas très bonne. L'économie française ne se porte pas au mieux malgré une consommation qui reste soutenue. La météo favorable favorise la production de bouteilles en plastique qui connaît traditionnellement un boom en mai. Le prix du polyéthylène téréphtalate devrait suivre. De nouvelles augmentations des prix sont d'ailleurs attendues en avril dans la mesure où le propylène et l'éthylène restent chers. Les fournisseurs de matières premières reconstituent en effet leurs marges. Cependant les faiblesses persistantes du dollar et des économies permettent de penser que le prix des matières plastiques ne pourra pas se poursuivre à la hausse indéfiniment.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Love Beauty and Planet lance ses déodorants avec des bouteilles en PET recyclé

Love Beauty and Planet lance ses déodorants avec des bouteilles en PET recyclé

La marque végane du groupe Unilever lancée en mars élargit sa gamme avec trois déodorants. – Trois mois après son arrivée dans les rayons, Love Beauty and Planet a déjà fait savoir[…]

Objectif Paris sans plastique pour les JO-2024

Objectif Paris sans plastique pour les JO-2024

Quand la Goutte dégoûte...

Profession

Quand la Goutte dégoûte...

FoodChéri renouvelle ses emballages

FoodChéri renouvelle ses emballages

Plus d'articles