Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Priplak porte haut les couleurs du polypro

Henri Saporta

Sujets relatifs :

Un transformateur de polypropylène au pays des cartonniers : telle pourrait être l'histoire de Priplak qui a fait de l'emballage son prochain axe de développement.

Un transformateur de plastique au pays des papetiers ! Telle est l'histoire - pas toujours simple ! - de Priplak au sein du groupe ArjoWiggins. Une histoire déjà relativement ancienne puisque la première ligne de transformation de feuilles de polypropylène de l'entreprise date de 1973. La société Usiplast voit le jour en 1979, passe sous le contrôle (60 %) d'Arjomari Prioux en 1987 pour être reprise à 100 % par ArjoWiggins Appleton en 1990. Etabli depuis peu sur son site flambant neuf de Neuilly-en-Thelle (Oise), Priplak - l'entreprise a fini par prendre pour raison sociale le nom de son produit - exploite aujourd'hui neuf lignes d'extrusion. Et il y a encore de la place.

La ligne de conduite de l'entreprise a survécu à toutes les évolutions : proposer au marché des feuilles en plastique de 250 micromètres à quelques millimètres qui se transforment exactement comme du carton et sur les mêmes machines. Priplak dispose d'une gamme de quelque 400 colorants afin de proposer une très grande variété de couleurs. Le transformateur s'est, par ailleurs, doté, il y a un an, d'une ligne d'extrusion de dernière génération qui permet de réaliser une feuille d'une transparence exceptionnelle.

Fait assez rare dans la filière de l'emballage et du conditionnement pour être signalé, Priplak est un fournisseur de semi-produit qui analyse les évolutions et les besoins de ses marchés finaux afin de proposer des modes d'emploi de son produit à ses clients. L'entreprise dispose, à ce titre, d'un service marketing très actif dirigé par Jean-Lucien Tessier, infatigable et intarissable promoteur de son matériau qui participe à l'aventure du Priplak depuis le début.

Partenariat

Un exemple : Priplak a construit un partenariat de longue date avec Formfil, constructeur français de machines spécialisé dans la soudure. Le fruit de ce partenariat est aujourd'hui une nouvelle génération de machines de soudure à air chaud baptisée THMS XXL qui permet de réaliser à haute cadence des soudures d'une grande finesse et très résistantes. Et, si cette soudure à air chaud ouvre naturellement de nouvelles perspectives en termes de marchés, Priplak n'entend pas vendre effectivement la machine mais simplement en assurer la promotion. Comme un service rendu à ses clients... Cette technologie s'ajoute à des solutions d'encliquetage et autres collages.

Dans le même esprit, Priplak préconise à ses clients des transformateurs habitués à transformer et à décorer les feuilles de polypropylène avec des solutions, par exemple, de jet d'encre en quadrichromie comme sait le faire Durst. Le transformateur a donc constitué un véritable réseau autour de son matériau afin de démultiplier les débouchés.

Totalement dédiée à un seul produit, l'entreprise a pour vocation de placer du Priplak dans le monde entier sur tous les marchés. C'est pourquoi le service marketing, qui envoie constamment des échantillons dans tous les coins du monde, dispose de sa propre réserve d'échantillons afin de réagir au plus vite à toutes les demandes.

Une stratégie qui se traduit clairement dans les chiffres : l'entreprise réalise 60 % de son chiffre d'affaires à l'étranger pour une production totale de plus 16 000 tonnes. Elle est ainsi présente aux Etats-Unis comme au Japon. Si ses marchés de prédilection sont le classement ou le matériel pour la communication et la publicité sur le lieu de vente (PLV), Priplak fait de l'emballage son axe de développement majeur. Notamment dans le luxe.

Ce qui explique l'opération menée avec l'Ecole supérieure d'ingénieurs en emballage et conditionnement (Esiec) de Reims (Marne). En planchant sur le Priplak, les futurs ingénieurs ont, en effet, réalisé une grande variété de produits qui montrent l'étendue des possibilités du matériau.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Le spécialiste de l’emballage coulissant lance Duallok CR3, une boîte à l’épreuve des enfants, dédiée aux produits dangereux comme les e-liquides et la marijuana. - Un million[…]

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

La Banque de France investit dans le conditionnement

La Banque de France investit dans le conditionnement

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Plus d'articles