Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Patrick Bindschedler monte dans Cofigeo

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

Le président de Massilly détient plus de 14% du capital du propriétaire de Raynal & Roquelaure.

Patrick Bindschedler a récemment franchi en hausse, directement et indirectement, par l'intermédiaire des sociétés Gustave Maire, Participex et Massilly Holding qu'il contrôle, le seuil de 10% des droits de vote de la société Cofigeo. Il détient désormais, à titre direct et indirect, 14,27% du capital et 10,01% des droits de vote de cette société. Patrick Bindschedler et plusieurs sociétés qu'il contrôle ont l'intention de poursuivre leurs achats de titres dans les douze mois à venir mais n'envisagent pas d'acquérir le contrôle de Cofigeo, précise un communiqué de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF). Ils ne prévoient pas non plus de demander de poste de membres du directoire ni de membre du conseil de surveillance. Patrick Bindschedler, qui préside le groupe d'emballage métallique Massilly, est déjà membre du conseil de surveillance de Cofigeo. Cofigéo, groupe agroalimentaire présent dans les plats cuisinés appertisés et les sauces (marques Raynal & Roquelaure et Zapetti), a réalisé 111 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007. Il est contrôlé par la famille fondatrice à travers MPF.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sea Vision se dote d’un nouveau siège

Sea Vision se dote d’un nouveau siège

Le spécialiste du contrôle en ligne de produits pharmaceutiques a investi 8 millions d’euros à Pavie (Italie) dans des locaux de 4000 m². - Les affaires vont bon train pour Sea Vision. Les liens toujours plus forts[…]

17/05/2019 | InvestissementControle
Un détecteur qui a fait ses preuves

Un détecteur qui a fait ses preuves

Schott vise une « très haute qualité » avec Sincad

Schott vise une « très haute qualité » avec Sincad

Ishida passe les saucisses au crible

Ishida passe les saucisses au crible

Plus d'articles