Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Pathéon augmente ses capacités de lyophilisation en Europe

Marion Baschet
Le spécialiste canadien du conditionnement à façon pharmaceutique reprend en Italie, un site de production stérile de 144 000 mètres carrés, au laboratoire Biomedica Foscama.
Etablie à Ferentino près de Rome, la nouvelle usine reprise par la canadien Pathéon fait partie de l'espace de production du laboratoire italien Biomedica Foscama (Industria Chimico-Farmaceutical S.p.A.), qui continuera ses opérations sur un espace concomitant. Le spécialiste canadien de la sous-traitance et du conditionnement à façon pharmaceutique Pathéon ne cache pas son ambition de doubler les capacités sur place, en y ajoutant notamment une unité de lyophilisation. Destinée à être opérationnelle dès le premier trimestre 2003, l'usine de Ferentino devrait employer une centaine de personnes. Cette acquisition vient compléter les capacités actuelles de lyophilisation de Pathéon, qui sont situées sur son site de Monza, près de Milan en Italie. Pour pallier la saturation de celui-ci, le groupe a initié un projet de développement d'un espace stérile en 2000, intégrant deux unités de lyophilisation. Depuis, il compte également moderniser deux autres unités sur place. Autant de projets en cours qui devraient se refléter sur les résultats du groupe en 2003. Sur l'année fiscale 2000-2001, ses dépenses en capital pour ses services de lyophilisation ont atteint 12 millions de dollars (13,7 millions d'euros). En comptant le rachat de l'usine de Ferentino, ce sont plus de 40 millions de dollars (45,90 millions d'euros) qui seront investis en 2002 et 2003. A l'issu de ces investissements, le groupe prévoit une augmentation de ses revenus de lyophilisation de 12 millions de dollars (13,7 millions d'euros) courant 2001 et de 50 millions (57,3 millions d'euros) d'ici à 2004-2005.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Le spécialiste de l’emballage coulissant lance Duallok CR3, une boîte à l’épreuve des enfants, dédiée aux produits dangereux comme les e-liquides et la marijuana. - Un million[…]

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

La Banque de France investit dans le conditionnement

La Banque de France investit dans le conditionnement

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Plus d'articles