Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Parkside International victime de son ambition

HENRI SAPORTA OLIVIER DUCUING

Sujets relatifs :

, ,
Il y a trois ans, le producteur britannique d'emballage souple voulait devenir un acteur majeur en Europe en reprenant la division Performance Films de BP Chemicals. Le groupe est aujourd'hui en redressement judiciaire.

Il y a deux ans, Emballages Magazine publiait une enquête (lire 655) sur les ambitions européennes de Parkside International. Fondé en 1958 par le groupe Jarvis Porter, le britannique est alors le numéro trois de l'emballage souple au Royaume-Uni. Une position confortable derrière les géants australien Amcor et canadien Alcan mais qui ne suffit plus au groupe dirigé, depuis 1989, par Geoffrey Stewart. Les perspectives de développement y sont faibles et l'entreprise ne peut que progresser sur le continent européen dont elle est presque absente. C'est donc pour changer carrément de braquet que l'anglais reprend en 2002 la division Performance Films de BP Chemicals.

Tripler de taille

Et il est vrai que l'opération change d'un seul coup la physionomie du groupe. Fort de ses deux usines historiques de fabrication d'emballages souples à Normanton et Stoke, près de Leeds, Parkside s'adjuge deux nouvelles unités : une vaste usine à Darton, comptant 370 salariés, disposant, outre ses nombreuses lignes de transformation, d'une grande capacité en extrusion monocouche, trois et cinq couches à travers dix lignes distinctes fonctionnant en continu pour servir l'ensemble du groupe ainsi qu'une unité à Slotow, en Pologne. Désormais adossé à quatre sites, le groupe annonce un objectif très ambitieux - sans faire appel à la Bourse - en voulant tripler de taille à l'horizon 2005, pour atteindre un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros contre 112 millions en 2002 pour un effectif de 750 personnes. Que reste-t-il aujourd'hui de cette ambition ? Pas grand-chose...

En janvier 2005, comme nous l'avons signalé sur emballagesmagazine.com, Parkside International a été placé en redressement judiciaire. Un mois après sa filiale Parkside Performance Films de Darton... Il semblerait que l'entreprise ait trébuché sur le financement de l'acquisition de l'emballage souple de BP Chemicals dont une source proche du dossier estime qu'elle était « trop grosse » pour Parkside. La bonne rentabilité de Parkside s'était d'ailleurs immédiatement dégradée en 2003. Il est vrai aussi que la conjoncture avait joué contre l'entreprise. Très présent dans les emballages alimentaires, le groupe a, en effet, subi l'envolée des cours des matières premières qu'il n'a pu que partiellement répercuter dans ses prix de vente, alors qu'il venait d'investir très lourdement. Parkside avait, par exemple, intégré une nouvelle presse Windmöller & Hölscher et prenait livraison de nouvelles machines qui tournent à 600 mètres par minute dont une pour la Pologne. « Outre une capacité de vitesse d'impression record, nous continuons de mettre au point une impression flexographique dont la qualité rivalise avec celle de l'héliogravure », déclarait, à l'époque, Geoffrey Steward.

En réalité, dans une relative discrétion, le démantèlement du groupe semble avoir commencé. Le canadien Alcan a, en effet, conclu un accord avec les administrateurs du britannique en vue d'acquérir l'unité polonaise de Zlotow. Le montant de cette transaction, qui nécessite l'approbation des autorités polonaises et allemandes, n'a pas été dévoilé. Et comme on l'a vu, le site, qui compte 150 employés, est équipé de presses flexographiques de dernière génération. Il avait été conçu comme une véritable tête de pont pour conquérir l'Europe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un Oscar de l’emballage pour Cast & Cure

Un Oscar de l’emballage pour Cast & Cure

Socipack propose un emballage souple à effets visuels. – Le 26 novembre 2018, Socipack a remporté un Oscar de l’emballage dans la section emballage souple de la catégorie « transformation »[…]

Deux Oscars de l’emballage pour le film de Leygatech

Deux Oscars de l’emballage pour le film de Leygatech

Uflex investit en Hongrie

Uflex investit en Hongrie

BBC Cellpack a un nouveau Pdg

Carnet

BBC Cellpack a un nouveau Pdg

Plus d'articles