Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Papillote investit dans le surgelé

Sujets relatifs :

 

Papillote devrait inaugurer, au début de l'année prochaine, sa nouvelle ligne de production et de conditionnement dans ses ateliers en construction à Roye (Somme). Spécialiste des plats cuisinés haut de gamme en frais sous vide, sur des recettes des cuisiniers de Le Nôtre et sous leur aval pour chaque lot, l'ex-Européenne Foods Selection a, dans un premier temps, construit une unité de conditionnement et de stockage de 1 167 m2, en fonctionnement depuis novembre 2000. Les plats, dont la confection est actuellement sous-traitée, y sont emballés, étiquetés et conditionnés pour l'expédition vers la grande distribution. La société construit dans le prolongement un nouvel atelier, portant la surface de production totale à 2 500 m2, hors bureaux. Sous température dirigée, ce nouvel atelier permettra de rapatrier la confection des plats et de maîtriser toute la chaîne depuis la cuisine jusqu'à l'expédition, selon le principe de la « marche en avant » : un appareillage, de fabrication française, notamment du Creusot, et italienne pour la mise en carton, continu depuis l'entrée des matières premières jusqu'au camion.

Doubler la production. Cette logistique nouvelle permettra aussi à Papillote de se diversifier en lançant une production de plats surgelés, toujours en continu, et stockés à -20 °C, avec pour objectif qu'ils représentent 30 % de la production. Actuellement l'ensemble de la production, un million de plats par an, est en frais sous vide, stocké de 0° à +3 °C. Papillote compte à ce jour seize salariés et prévoit d'en embaucher une trentaine au début de l'année, essentiellement en cuisine, et d'atteindre 80 salariés en 2005. L'entreprise veut doubler la production dans les deux ans, sur des recherches et développements assurés par Le Nôtre, et en travaillant la niche des chefs. Une chaîne logistique informatisée permet un réapprovisionnement plusieurs fois par semaine selon les magasins, pour des produits dont la péremption est de 25 jours. L'entreprise, qui a investi 30 millions de francs (4,5 millions d'euros) dans sa nouvelle installation, réalise 18 millions de francs (2,7 millions d'euros) de chiffre d'affaires et vise 60 à 70 millions de francs (9,1 à 10,6 millions d'euros).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Acquisitions

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Le groupe américain cède son activité, basée en Pologne, à son compatriote Prairie Industries. - Le groupe américain d’emballages en carton et en plastique Sonoco annonce la vente de son[…]

16/10/2020 | Conditionnement
Un nouveau patron pour CCEP France

Carnet

Un nouveau patron pour CCEP France

La dispensation des médicaments à l'unité face à un rejet unanime de la filière

Sécurité sanitaire

La dispensation des médicaments à l'unité face à un rejet unanime de la filière

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Investissements

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Plus d'articles