Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Otor réduit la voilurede Papeterie de Rouen

AJ HS
 

La décision sur l'avenir d'Otor Papeterie Rouen était attendue depuis un moment. D'autant que la direction générale d'Otor (Carlyle) s'était montrée pour le moins évasive sur la question lors de la présentation des résultats (lire 793) au début du mois. Le site, qui constitue depuis plusieurs années le maillon faible de la stratégie industrielle d'Otor, perd entre 10 et 15 millions d'euros par an. Alimentées par l'explosion des coûts de transport et de l'énergie ainsi que des matières premières en hausse alors que les prix de vente sont tirés à la baisse dans un contexte de surcapacités européennes, les tensions du marché de l'emballage en carton ondulé n'ont évidemment rien arrangé. Or un premier élément de réponse est tombé. A Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), la direction de l'usine Otor Papeterie de Rouen, spécialisée dans le papier pour ondulé (PPO), a, en effet, informé le comité d'entreprise d'un projet de réorganisation et de plan social. Jugeant que « la situation économique du site est très dégradée » et s'appuyant sur un rapport d'AT Kearney, elle se propose d'arrêter les machines 3 et 4, « dont les coûts de production sont au-dessus des prix du marché », et de moderniser et améliorer la capacité de la machine 5, « pas assez compétitive en l'état ». Cette nouvelle organisation nécessiterait la suppression de 114 postes sur les 274 que compte cet ancien site de la Chapelle Darblay. La direction souligne cependant que 70 salariés environ pourraient bénéficier de mesures d'âge et que 50 postes peuvent être ouverts à la mobilité interne, dont 16 à la cartonnerie voisine. Parallèlement, elle envisage un partenariat avec Veolia pour produire de l'électricité et de la vapeur à partir de combustible renouvelable, « ce qui permettrait de réduire les coûts énergétiques (...) et pourrait entraîner un nombre significatif de créations d'emploi à court et moyen terme ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Krones s’engage sur le climat

Economie circulaire

Krones s’engage sur le climat

Le groupe allemand spécialisé dans l’embouteillage va réduire ses émissions de CO2 de 80% d’ici à 2030. - Déjà impliqué dans la réduction de son empreinte carbone, Krones[…]

Lancement de Boost French Fab

Profession

Lancement de Boost French Fab

Optima se renforce dans le non-tissé et le papier

Acquisitions

Optima se renforce dans le non-tissé et le papier

Bertrand Baudry promu chez Ishida

Carnet

Bertrand Baudry promu chez Ishida

Plus d'articles