Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Otor réagit officiellement

La rédaction d'Emballages Magazine
Les dirigeants contestent "tous les termes de leur mise en examen."

Suite à la mise en examen de Jean-Yves Bacques et Michèle Bouvier, les dirigeants d'Otor, le fabricant français d'emballages en carton ondulé a réagi officiellement en diffusant un communiqué. Selon Otor, le "premier motif de la mise en examen est purement technique, il concerne des factures d'Ernst & Young libellées sous le terme de « prestations de commissaires aux comptes ». Le second motif, directement lié aux « révélations » de M. Durand [Ndlr. l'un des commissaires aux comptes], concerne la prise en charge de dépenses par Otor SA". Ensuite, l'entreprise précise que  "toutes ces dépenses, dont le détail des prestations est tenu à la disposition de la justice, sont intégralement conformes à l'objet et à l'intérêt social d'Otor SA. La prise en charge par Otor SA de travaux complémentaires par Ernst & Young, est, elle aussi, conforme à l'intérêt social d'Otor SA, comme le considère également Ernst & Young." Enfin, "l'information devrait permettre d'apporter tous les éléments d'explications susceptibles d'exonérer les dirigeants de toute responsabilité pénale".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bopack se renforce en numérique

Bopack se renforce en numérique

Le site de Rouen exploite une HP Indigo WS4500 pour la pharmacie. Spécialiste des étiquettes, le belge Bopack a équipé son site français de Rouen (Seine-Maritime) d'une presse d'impression numérique HP Indigo WS4500 dédiées aux étiquettes[…]

13/02/2009 | Equipements
Sept millions pour La Rochette

Sept millions pour La Rochette

Arkema cède un site italien

Arkema cède un site italien

Un bilan 2008 positif pour Aptar

Un bilan 2008 positif pour Aptar

Plus d'articles