Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Otor et Carlyle au coeur de la bataille

HS

Sujets relatifs :

, ,
 

Le tribunal arbitral a suivi, le 23 mars, le fonds américain d'investissement Carlyle dans le différend qui l'oppose aux dirigeants du fabricant français d'emballages en carton ondulé Otor. Chargé d'examiner l'accord signé en 2000 entre les deux parties, ce tribunal a décidé que Carlyle peut désormais réaliser la conversion de ses obligations en actions pour détenir ainsi la majorité du capital de l'entreprise. Le tribunal a estimé qu'Otor n'avait pas respecté les seuils de rentabilité que ses dirigeants s'engageaient à atteindre lorsqu'en 2000 Carlyle avait sauvé le groupe de la faillite en y injectant quelque 50 millions d'euros. Fondateurs et dirigeants d'Otor, Jean-Yves Bacques et Michèle Bouvier ont fait appel de cette décision. Et avancent le caractère suspensif de cet appel et estiment que « rien n'est joué ». Un conseil d'administration d'Otor Finance, structure qui détient 80% d'Otor, doit se tenir le 12 avril. Les résultats 2004 doivent être annoncés le 14. Enfin la Cour d'Appel doit rendre, le 21 avril, sa décision quant à la récusation de Maître Salès, juge arbitre du Tribunal arbitral dont Otor conteste la neutralité. Dans ces conditions, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a suspendu, le jeudi 31 mars, la cotation du titre Otor jusqu'à nouvel avis. Pour mémoire, les deux dirigeants se sont démis (lire 743) de leurs mandats jusqu'à la résolution du conflit.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un projet de recyclage chimique en Suède

Economie circulaire

Un projet de recyclage chimique en Suède

Avec Stena Recycling, Borealis étudie la faisabilité d’une unité sur son site de Stenungsund. Elle entrerait en fonctionnement en 2024. - Le groupe pétrochimique Borealis s’engage davantage dans le[…]

20/04/2021 | SantéTous secteurs
Les relocalisations passent par l’emballage et le conditionnement

Profession

Les relocalisations passent par l’emballage et le conditionnement

Sig investit au Mexique

Investissements

Sig investit au Mexique

Un nouvel agrandissement à l’Esepac

Profession

Un nouvel agrandissement à l’Esepac

Plus d'articles