Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Otor en phase avec ses engagements

HS

Sujets relatifs :

,
 

Pour les deux dirigeants du cartonnier français Otor que sont Jean-Yves Bacques et Michèle Bouvier, le message est simple : « Nous avons tenu nos engagements ». Si le chiffre d'affaires stagne à 412 millions d'euros, le résultat net part du groupe repasse au vert en bondissant d'une perte de quelque 4 millions d'euros en 2000 à un bénéfice de 3,8 millions d'euros en 2001. Quant au résultat d'exploitation, il progresse de 74,5 % à 24 millions d'euros. Pour Otor, il s'agit d'une performance d'autant plus correcte que l'année 2001 a été morose. Mais le groupe se montre très prudent pour 2002. Sur le plan de la réorganisation industrielle, Otor explique avoir poursuivi son programme d'amélioration. Otor Rouen a ainsi contribué au cash-flow opérationnel pour la première fois. Et le regroupement des papeteries et des cartonneries a continué. Sur le plan de l'innovation, le cartonnier confirme qu'il n'a pas perdu la main. En témoigne la palette pour intercouche Otorpal qui est constituée de trois skis en nid d'abeilles et d'un plancher en cannelure : le meilleur compromis entre résistance, légèreté et maniabilité selon le cartonnier. Mais également le plateau isomodulaire dont les différentes combinaisons de formats sont mécanisables sur une seule machine. Ou encore le papier Multilight 100 fabriqué sans additif chimique grâce à une pâte d'une extrême qualité. Tous ces éléments très positifs suffisent, selon les dirigeants d'Otor, a expliquer l'attitude de l'actionnaire Carlyle (Lire 608) : « Nous sommes devenus l'entreprise la plus attractive sur le marché européen ». Liés par un pacte d'actionnaires secret, Otor et Carlyle se battent aujourd'hui sur trois fronts judiciaires...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un nouveau départ pour Arjowiggins Creative Papers

Acquisitions

Un nouveau départ pour Arjowiggins Creative Papers

Après la déconfiture de Sequana, l’activité a fait l’objet d’un MBO piloté par Jonathan Mitchell. - Après le long feuilleton de la déconfiture de Sequana et de sa filiale Arjowiggins,[…]

14/10/2019 | Tous secteursPapier
L’effet barrière à l’étude sur la bouteille en papier de Carlsberg

Innovation

L’effet barrière à l’étude sur la bouteille en papier de Carlsberg

Le tube en carton prend ses marques dans la cosmétique

Innovation

Le tube en carton prend ses marques dans la cosmétique

Rendez-vous en 2022 avec CelluWiz

Profession

Rendez-vous en 2022 avec CelluWiz

Plus d'articles