Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Optimiste, Sabaté Diosos investit

AJ

Sujets relatifs :

,
 

En présentant les résultats de Sabaté Diosos, Gérard Epin, son Pdg, a souligné la conformité du résultat opérationnel aux prévisions. La baisse des ventes aboutit à un chiffre d'affaires de 201,7 millions d'euros, en recul de 13% sur 2001. Le résultat opérationnel s'élève à 11,1 millions d'euros, contre 25,6 millions en 2001, ce qui représente 5,5% du chiffre d'affaires (11% en 2001). Mais le groupe met en avant la prise en compte de litiges avec des clients californiens à propos du bouchon Altec qui pourraient finalement être couverts par les assureurs, le plan de restauration de la profitabilité de la division bouchage - dont le volet industriel est quasiment bouclé, avec la fermeture de 3 sites déficitaires en France et en Espagne, le redimensionnement du site suisse, le regroupement de certaines productions, la cession d'Eurotapon (bouchons agglomérés) et de Transab (transport) - et la fermeture de la division parquets. Au 1er trimestre 2003, le chiffre d'affaires a baissé de 13%, à 45,9 millions d'euros, en raison du ralentissement marqué des ventes de barriques (- 22%) et, dans une moindre mesure, des achats de consommables (- 4,8%).

Investissements. Cependant, après l'acquisition du groupe australien de tonnellerie Schahinger, qui affiche 4 millions d'euros de chiffre d'affaires, le 22 avril dernier, Sabaté Diosos va poursuivre ses investissements. Le projet Diamant de traitement du liège par CO2 supercritique est mis en chantier en Espagne. Le site de merranderie de Bloomfield (Iowa) aux Etats-Unis d'une capacité de transformation de bois équivalente à 60 000 barriques par an, démarre. La gamme Altec, dont l'extension est actuellement en cours de mise sur le marché, est déclinée dans les spiritueux et devrait l'être bientôt dans la bière. Le groupe enrichit aussi son offre oenologie en développant des produits à valeur ajoutée tels que des copeaux, des inserts, des tanins... Le numéro 1 mondial de la tonnellerie et numéro 2 du bouchage des vins maintient ainsi ses objectifs à l'horizon 2005, à savoir un chiffre d'affaires de 240 à 250 millions d'euros, avec un résultat opérationnel compris entre 15 et 17%.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Trio-Technik convoie les bouchons United Caps

Trio-Technik convoie les bouchons United Caps

Le bouchonnier a installé quatre systèmes AirMove dans son usine de Schwerin, en Allemagne. - À l’occasion du salon Fakuma, qui s’est tenu du 16 au 20 octobre à Friedrichshafen (Allemagne), United Caps a[…]

24/10/2018 | PlastiquesInvestissement
Une deuxième usine française pour United Caps

Une deuxième usine française pour United Caps

Un bouchon aggloméré au rendu naturel

Un bouchon aggloméré au rendu naturel

Un bouchon pour les aliments fonctionnels

Un bouchon pour les aliments fonctionnels

Plus d'articles