Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

OPA de BASF sur Ciba

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

Le premier chimiste mondial veut racheter le groupe suisse pour 3,8 milliards d'euros.

Le numéro un mondial de la chimie, l'allemand BASF, veut racheter le suisse Ciba pour un total de 6,1 milliards de francs suisses, soit environ 3,8 milliards d'euros, a-t-il annoncé lundi. BASF propose de payer 50 francs suisses par action en liquide. L'offre est soutenue par le conseil d'administration du groupe suisse, précise BASF, qui prévoit de lancer l'offre officiellement le 1er octobre prochain pour trente jours. Le groupe allemand a récemment réaffirmé qu'il était prêt à de nouvelles acquisitions, notamment dans la chimie de spécialité. "Dans la phase actuelle de consolidation de l'industrie chimique, le rachat de Ciba offre des avantages clairs face à la concurrence mondiale", s'est félicité Jürgen Hambrecht, le patron de BASF cité dans un communiqué. "La transaction se base sur un prix juste pour nos actionnaires (...)", offert "pour surmonter les défis croissants de notre industrie", a commenté de son côté Armin Meyer, président de Ciba, cité dans le même communiqué.
Producteur de chimie de spécialité, notamment pour l'industrie plastique et du papier, Ciba souffre depuis plusieurs mois de la dégradation de la conjoncture et de la flambée des prix des matières premières et de l'énergie. Le groupe installé à Bâle avait ainsi publié courant août une perte nette de 569 millions de francs suisses (352,8 millions d'euros) au premier semestre, contre un bénéfice net de 103 millions un an plus tôt. Mais BASF reste convaincu de la valeur des produits de Ciba. "Nous reconnaissons la force de larges parties du portefeuille de Ciba, même si les résultats de l'entreprise ont déçu les analystes et les investisseurs, notamment au deuxième trimestre", poursuit M. Hambrecht.
L'offre présentée lundi reste cependant soumise à plusieurs conditions, et notamment l'acquisition d'au minimum 66,67% des titres. Mais la transaction devrait être bouclée "au plus tard au premier trimestre 2009", selon BASF qui promet avoir déjà assuré le financement de l'offre.
L'Allemand est le numéro un mondial de la chimie avec un chiffre d'affaires de près de 58 milliards d'euros en 2007, pour environ 95 000 salariés. Ciba a enregistré en 2007 un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros et compte 13 000 salariés dans le monde, répartis sur 60 sites de production environ.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Profession

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Le bilan est passé de 92 g eq CO2 en 2015 à 85 en 2018. - Evaluer avec précision l’empreinte carbone des sacs en kraft afin de fournir aux différents maillons de la chaîne de valeurs des données[…]

02/03/2021 | PapierEconomie circulaire
Adivalor confirme ses ambitions

Economie circulaire

Adivalor confirme ses ambitions

Crown stable en 2020 malgré la croissance des boîtes

Résultats

Crown stable en 2020 malgré la croissance des boîtes

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Acquisitions

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Plus d'articles