Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Oeneo réduit ses pertes

AJ

Sujets relatifs :

,
 

Mieux connu sous l'appellation de Sabaté Diosos il y a quelques années, Oeneo retrouve progressivement le chemin de la rentabilité. Après des pertes de 9,1 millions d'euros en 2001 et de 28 millions en 2002, le groupe spécialisé dans le bouchage et la tonnellerie a limité ses pertes à 2,8 millions d'euros en 2003. Mais son chiffre d'affaires a chuté de 15 % pour s'établir à 170,6 millions d'euros. Le bilan financier du groupe profite des effets bénéfiques des restructurations dans le bouchage et de l'arrêt de l'activité parquets, mais pâtit d'une conjoncture très dégradée dans la tonnellerie.

Contexte dégradé. Dans le bouchage, le chiffre d'affaires, qui s'élève à 81,2 millions d'euros, traduit « un contexte dégradé » lié à une faible récolte en 2003 et à une consommation française de vin en recul. Les pertes ont été réduites grâce à une diminution des stocks nets et à une restructuration concrétisée par la suppression de 13,6 % des effectifs. Dans la tonnellerie, le recul du chiffre d'affaires (85,5 millions d'euros) est de plus de 10 %, en raison des difficultés occasionnées aux Etats-Unis, premier marché de la division, par l'appréciation de l'euro face au dollar. Des réductions de coûts ont été engagées pour améliorer le résultat opérationnel.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bnova, la start-up qui pousse le bouchon

Bnova, la start-up qui pousse le bouchon

Afin de réduire la consommation de plastique, la société belge propose B-Cap, des bouchons libérant une formule concentrée lorsqu’ils sont vissés sur une bouteille. – C’est une[…]

24/04/2019 | PlastiquesBouchage
Coca-Cola accélère sur l’allègement

Coca-Cola accélère sur l’allègement

Aptar s’adapte à la directive Sup

Aptar s’adapte à la directive Sup

Corvaglia produit aux États-Unis

Corvaglia produit aux États-Unis

Plus d'articles