Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Octal investit 300 millions de dollars pour produire de la feuille APET

TP

Sujets relatifs :

 

Une usine de 300 millions de dollars entièrement dédiée à la fabrication de feuilles de polyéthylène téréphtalate amorphe (APET). Avec ses deux réacteurs et ses vingt lignes d'extrusion, elle sera capable d'en produire 330 000 tonnes par an. Soit 20% de la capacité mondiale ! L'annonce vient du sultanat d'Oman. C'est là, en effet, que réside Octal qui est à l'origine de cet investissement qui pourrait bouleverser l'ordre établi dans le petit monde de la barquette alimentaire. Car c'est dans ce secteur que l'APET est principalement utilisé. Apprécié pour sa résistance et sa transparence, ce polyester remplace toujours plus d'autres polymères comme le polystyrène et le polypropylène dans le conditionnement de plats préparés et de produits frais. « Les problèmes de capacité ainsi que les aléas de rendement ont limité jusqu'à présent le recours à l'APET bien que la demande soit très forte », indique Nicholas Barakat, directeur général. Grâce aux investissements effectués, notamment en matière de contrôle de la qualité, Octal prétend qu'il sera en mesure de produire un plastique quasiment irréprochable. L'entreprise omanaise garantit des tolérances dans les épaisseurs de +/- 1% alors que ses concurrents en sont à +/- 5 à 7%. Le secret ? Un process entierement dédié à la fabrication de feuilles à thermoformer, et non, comme c'est le cas actuellement, une résine développée pour les bouteilles qui a ensuite été adaptée aux barquettes. « Avec nous, le transformateur saura très précisément combien de barquettes il pourra produire à partir de sa bobine », indique Nicholas Barakat. Localisée à Port Salalah, au croisement des routes maritimes internationales, l'usine pourra desservir les grands ports d'Europe, d'Amérique et d'Asie dans un délai de 12 à 18 jours. L'unité, qui fonctionne actuellement avec une installation pilote de 30 000 tonnes, tournera à plein régime à partir de mai 2008. Et au cours des 20 mois suivants, Octal prévoit de doubler la capacité. En 2006, l'APET représentait un marché de 2,25 milliards de dollars (1,62 milliard d'euros). Au cours des dernières années, la demande de cette résine a progressé à un rythme de 10 à 12% par an

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une barquette « écologique » pour le conditionnement MAP

Une barquette « écologique » pour le conditionnement MAP

GEA lance FoodTray, qui associe carton et plastique. - L’équipementier de l’agroalimentaire GEA vient de présenter la barquette FoodTray, destinée au conditionnement sous atmosphère modifiée (MAP)[…]

14/10/2019 | Carton platPlastiques
Le matériau Kaplight est détectable

Profession

Le matériau Kaplight est détectable

Quand la barquette devient un plateau

Innovation

Quand la barquette devient un plateau

Klöckner Pentaplast teste la boucle fermée des barquettes en PET

Economie circulaire

Klöckner Pentaplast teste la boucle fermée des barquettes en PET

Plus d'articles