Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Newtec se réorganise autour de cinq métiers

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

Au sein du groupe Hermier, le constructeur de machines de fin de ligne compte se déployer autour des lignes complètes. Grâce à un centre de décision unique et des fonctions transversales.

Un nouveau siège, une nouvelle organisation, de nouveaux objectifs : Newtec International Group commence l'année sous le signe du changement. Le constructeur de machines d'emballages, issu du rachat, en 2001, des activités palettisation de Newtec par la société Hermier, aura mis deux ans pour achever sa mue. Mais aujourd'hui tout est prêt. La principale mutation est d'ordre organisationnel avec la création, autour du holding contrôlé par la famille Hermier, de cinq divisions spécialisées par métier. Elles correspondent aux activités historiques du groupe : la palettisation de sacs, la palettisation de charges unitaires, les systèmes de manutention, de stockage et de tri, le remplissage et la manutention aéroportuaire.

Centre décisionnaire

L'ensemble de ces activités, qui représente un chiffre d'affaires de 52 millions d'euros avec 320 salariés répartis sur cinq sites, sera désormais piloté à partir d'un centre décisionnaire unique situé à Rousset (Bouches-du-Rhône). C'est là, en face de l'usine Somefi, spécialisée dans la vente à distance de modules pour la manutention, que la holding a élu domicile. Les trois dirigeants du groupe - le Pdg, Michel Hermier, et ses deux directeurs généraux, Daniel Barbanceix et Jean-Bernard Ihler - ont déjà pris leur place dans des bureaux flambant neufs, rejoints par une quinzaine de personnes qui, tant dans le domaine du commercial, du service après-vente, du marketing ou des achats, iront constituer l'ossature de la nouvelle direction. « Nous mettons en place une organisation transversale pour toutes les fonctions stratégiques de l'entreprise. Cela nous permettra de gagner en réactivité », explique Jean-Bernard Ihler. En matière d'assistance, par exemple, le groupe envisage de rationaliser son service après-vente en créant une structure unique avec un seul numéro d'appel pour ses clients.

Mais ce changement de configuration va surtout permettre de mieux desservir l'objectif premier de Newtec pour les années à venir : devenir un fournisseur de lignes complètes. Sur le papier, rien ne s'y oppose puisque le groupe s'est développé autour d'activités complémentaires. Dans le domaine des boissons par exemple, il aligne, via sa filiale alsacienne Newtec Filling Systemes, des compétences dans le soutirage et le bouchage et, depuis novembre dernier, dans le soufflage des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). Et, au travers de deux autres divisions, il est à même de fournir les équipements pour le convoyage et la palettisation. « Nous allons dans cette direction parce que le marché le souhaite. Les clients, notamment à l'export, veulent traiter avec un seul interlocuteur qui puisse fournir des garanties de productivité pour l'ensemble de l'installation », note Jean-Bernard Ihler. En l'occurrence, le groupe n'exclut pas des opérations de croissance externe, dans l'encaissage ou le fardelage par exemple, afin d'élargir son portefeuille d'activités.

Nouveaux marchés

Deuxième axe de développement : les niches de marché. Le groupe envisage de renforcer son positionnement sur des segments où il est déjà bien implanté - comme dans la palettisation des sacs - en poursuivant sa politique d'innovation, mais il vise également de nouveaux marchés comme le soufflage de bouteilles avec des machines à fonctionnement linéaire, synonyme de basses et moyennes cadences, qui pourraient intéresser à la fois les pays émergeants et les grands comptes.

Dernier objectif : l'export. Newtec qui réalise près de 25 % de son chiffre d'affaires hors de France, ne cache pas son ambition d'élever ce ratio à 40 % d'ici 2007. Sa recette ? Densifier son réseau d'agents dans les pays où il est encore peu présent, comme l'Europe de l'Est, les Etats-Unis et la Chine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bekum grossit aux Etats-Unis

Investissements

Bekum grossit aux Etats-Unis

Le constructeur de machines d’extrusion-soufflage agrandit l’usine de Williamston. -    Implanté depuis 40 ans aux Etats-Unis, l’allemand Bekum renforce son outil de production pour ce marché en[…]

Wittmann rachète FarragTech

Acquisitions

Wittmann rachète FarragTech

Claranor met en boîte la lumière pulsée

Rendez-vous

Claranor met en boîte la lumière pulsée

Disparition d’un pionnier du pesage

Carnet

Disparition d’un pionnier du pesage

Plus d'articles