Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Nestlé et Tetra Pak rappelés à l'ordre par l'EFSA

La rédactiond'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

, ,
L'Agence européenne de sécurité alimentaire estime que son avis préliminaire sur la dangerosité de l'ITX a été mal interprété.
L'Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) a rappelé à l'ordre jeudi les groupes Nestlé et Tetra Pak pour leur « mauvaise interprétation » de l'avis « préliminaire » qu'elle avait rendu sur la dangerosité du produit chimique ITX trouvé dans du lait infantile. « Contrairement aux déclarations faites par des parties tierces, l'Autorité européenne de sécurité des aliments n'a pas entrepris d'évaluation des risques sur l'ITX à ce jour. L'EFSA n'a pas été en mesure de déterminer la sécurité de l'ITX mais a plutôt exprimé une déclaration préléminaire basée sur des données très limitée », a tenu à souligner jeudi dans un communiqué l'agence basée à Parme, en Italie. Le 23 novembre, l'EFSA avait publié un « avis préliminaire », indiquant que « la présence d'ITX dans la nourriture » était « peu souhaitable », mais qu'« il était peu probable qu'il présente un risque immédiat pour la santé étant donné la quantité présente ». Cet avis se basait cependant sur « des données disponibles limitées » et l'EFSA devait fournir deux semaines plus tard (à compter du 23 novembre) un avis plus formel. Sans attendre les nouvelles recommandations, mercredi et jeudi, la société suédoise Tetra Pak a publié dans la presse de larges encarts destinés à rassurer les consommateurs italiens, affirmant que « la non-nocivité de la substance » avait été « confirmée par une évaluation » de l'EFSA. Le groupe suisse Nestlé avait pour sa part publié un communiqué de presse indiquant qu'une évaluation de « l'EFSA a déterminé que le produit chimique découvert ne devrait pas causer de danger toxique au vu des quantités retrouvées » et que le lait en question « ne représentait pas de risque immédiat pour la santé ». L'EFSA a précisé avoir envoyé jeudi à Nestlé et à Tetra Pak « des lettres pour exprimer sa préoccupation par rapport à la mauvaise interprétation du communiqué de presse » qu'elle avait publié le 23 novembre. Le groupe suisse Nestlé et la filiale allemande Milupa du groupe néerlandais Numico avaient été contraints la semaine dernière de retirer en Italie, en Espagne, en France et au Portugal des millions de litres de lait pour enfants, en raison de la présence d'ITX.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le réemploi des emballages testé à Rennes

Economie circulaire

Le réemploi des emballages testé à Rennes

Lancé par Scarabée Biocoop, Triballat-Noyal et Uzaje, le projet collaboratif ZeroWest est déployé dans neuf magasins de l’agglomération rennaise et porte sur 150 références de produits. Il[…]

23/10/2020 | BoissonsVerre
Huit projets de start-up soutenus par Huhtamaki

Economie circulaire

Huit projets de start-up soutenus par Huhtamaki

Le gaspillage alimentaire, un scandale toujours d’actualité

Profession

Le gaspillage alimentaire, un scandale toujours d’actualité

Nestlé s’engage aux côtés de Plastic Energy

Economie circulaire

Nestlé s’engage aux côtés de Plastic Energy

Plus d'articles