Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Multisac s'adosse à Breger Emballages

ARNAUD JADOUL
 

L 'affaire n'a pas fait grand bruit. Elle donne pourtant naissance à un acteur relativement important dans le domaine de la sacherie. GES, la holding détenue par le fonds d'investissement britannique EAC et propriétaire de Breger Emballages, a repris le fabricant de sacs, sachets et bobines Multisac. Parallèlement, le patron de ce dernier, Guy de Froment, prend une participation dans le capital de GES et en devient le Pdg. En acquérant Breger Emballages en décembre 2003, GES voulait s'imposer dans l'emballage souple. Jusqu'à présent, l'ambition était restée lettre morte. Le départ de Guy Blondeau de la direction de Breger, courant 2005, aurait débloqué la situation.

L'opération, dont le montant n'a pas été dévoilé, permet de constituer un ensemble pesant 27 millions d'euros de chiffre d'affaires, avec un effectif de 160 salariés répartis sur trois sites en France, à Sens (Yonne), Béziers (Hérault) et au Puy-en-Velay (Haute-Loire). Il compte aussi un atelier en Roumanie.

Sacs et sachets

« Surtout, nous sommes très complémentaires en termes de produits, de marchés et de clients », indique Guy de Froment, qui était directeur commercial de Courtaulds quand il racheta Multisac en 1990. De fait, Breger est spécialisé dans l'héliogravure et les solutions sophistiquées avec ses procédés Vario-Métal ou Hélio d'Or, la maîtrise de la démétallisation ou des hologrammes, tandis que Multisac est réputé pour ses sacs et sachets en Cellophane, polypropylène orienté (OPP), PP cast... imprimés en flexo. « Nous avons désormais une offre très large et une capacité de réponse très rapide », ajoute Guy de Froment. Une capacité qui sera encore améliorée, dès cet été, après le transfert de l'usine de Multisac au Puy et l'entrée en service d'une nouvelle Windmöller.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un projet de recyclage chimique en Suède

Economie circulaire

Un projet de recyclage chimique en Suède

Avec Stena Recycling, Borealis étudie la faisabilité d’une unité sur son site de Stenungsund. Elle entrerait en fonctionnement en 2024. - Le groupe pétrochimique Borealis s’engage davantage dans le[…]

20/04/2021 | SantéTous secteurs
Les relocalisations passent par l’emballage et le conditionnement

Profession

Les relocalisations passent par l’emballage et le conditionnement

Sig investit au Mexique

Investissements

Sig investit au Mexique

Un nouvel agrandissement à l’Esepac

Profession

Un nouvel agrandissement à l’Esepac

Plus d'articles