Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

MS Emballages change de mains

TP

Sujets relatifs :

 

U ne page se tourne. Jean-Louis Septier, fondateur de MS Emballages, a vendu sa société spécialisée dans l'importation de machines de conditionnement à Patrick Legras qui en devient le nouveau président. Homme du sérail, ce dernier a été à tour à tour responsable commercial chez BASF dans les encres et vernis, chez CarnaudMetalbox et Ferembal dans l'emballage métallique. A 56 ans, il reprend les rênes d'une société en bonne santé financière qui a bâti sa renommée autour de cartes prestigieuses comme les ensacheuses verticales et les encaisseuses de Rovema, les lignes robotisées et les encaisseuses de Schubert ou encore les ensacheuses horizontales de Cavanna et les remplisseuses d'Optima. MS Emballages est devenu au fil des années l'un des principaux importateurs sur le marché français. En 2004, il a facturé l'équivalent de 15 millions d'euros de chiffre d'affaires pour le compte de ses commettants avec un effectif de 18 personnes. Somme à laquelle il faut ajouter environ 3,5 millions d'euros pour les services. Patrick Legras n'envisage pas de révolutionner l'entreprise mais compte, en revanche, y insuffler un « certain nombre d'idées nouvelles » pour la faire évoluer aux plans stratégique et organisationnel. Jean-Louis Septier, pour sa part, ne quittera pas la profession. A 55 ans, celui qui indique avoir pris cette décision pour des « raisons personnelles » s'occupera désormais à temps plein d'Apex Automate et Renov Pack, deux sociétés dont il était déjà patron et respectivement spécialisées dans la dépose de primes promotionnelles et la rénovation de machines. Elles réalisent un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros chacune. Ses ambitions ? Relancer l'export d'Apex et élargir les activités de Renov Pack au process.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La Landa S10 a commencé à produire chez Edelmann

La Landa S10 a commencé à produire chez Edelmann

Avec sa cadence de 6500 feuilles B1 par heure et son rendu qualitatif, cette presse numérique est censée établir de nouveaux standards dans l’emballage. - Après de longues années d’attente, de[…]

18/06/2019 | Carton platInvestissement
TNM emballage investit dans une Autobox

TNM emballage investit dans une Autobox

Herma étiquette en mode collaboratif

Herma étiquette en mode collaboratif

Sidel renouvelle son offre dans le remplissage de bouteilles verre

Sidel renouvelle son offre dans le remplissage de bouteilles verre

Plus d'articles