Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Mauvaise année 2005 pour Otor

HS
 

Des volumes corrects mais des résultats en berne : tel est le bilan de l'année 2005 pour Otor (Carlyle). A noter que les résultats ont été présentés, le 27 avril, dans un contexte un peu particulier. Coopté à la suite de la démission en avril de Jean-Pierre Millet, le patron de Carlyle, de la présidence d'Otor, Rob Jan Renders, le nouveau président qui doit officiellement entrer en fonction lors de l'assemblée générale de juin prochain, n'était pas présent.

Flambée des cours. Le chiffre d'affaires du fabricant d'emballages en carton ondulé ressort à 419,4 millions d'euros en recul de 1% par rapport à 2004. Mais les conditions économique caractérisées par une flambée des cours de l'énergie et des matières premières ont sérieusement affecté la rentabilité. Le résultat opérationnel plonge à -43,01 millions d'euros contre 8,40 millions en 2004 tandis que le résultat net ressort en perte à 39,96 millions d'euros dont 34 millions de provisions pour Papeterie de Rouen.

Audit. Le sort d'Otor Papeterie de Rouen devrait justement être connu dans quelques mois. La direction d'Otor ne s'engage pas sur les conclusions de l'audit mené par AT Kearney qui préconise un arrêt de certaines machines et a répété qu'il n'était pas prévu de céder ou d'arrêter le site. Les efforts industriels n'ont néanmoins porté que sur la seule machine 5. Au total, grâce à des investissements sur son outil existant, la capacité de production du groupe a été portée à 150 millions de mètres carrés et la capacité de pré-impression a augmenté de 12%.

Net redressement. Pour 2006, le cartonnier note avec soulagement un net redressement de l'activité. Mais «il est abolument impératif de faire passer dans le carton les hausses du prix des papiers pour ondulé (PPO) avant le premier semestre 2006», a souligné Jean-Marie Paultes, directeur général. L'entreprise a également consolidé sa structure financière en obtenant un crédit syndiqué de 58,5 millions d'euros destiné à financer l'endettement et les investissements et en négociant une ligne d'affacturage syndiquée de 120 millions d'euros jusqu'en 2008.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Flint se dote d’un centre de services en Espagne

Investissements

Flint se dote d’un centre de services en Espagne

Le fabricant d’encres et vernis répond à la demande croissante du marché de l’emballage dans la Péninsule ibérique. - Flint Group Packaging Inks, division du groupe éponyme[…]

20/11/2020 | Encres-colles
Michelin soutient Pyrowave dans le recyclage du polystyrène

Economie circulaire

Michelin soutient Pyrowave dans le recyclage du polystyrène

Klöckner Pentaplast investit encore aux Etats-Unis

Investissements

Klöckner Pentaplast investit encore aux Etats-Unis

Des grands chantiers chez LSDH

Investissements

Des grands chantiers chez LSDH

Plus d'articles