Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Les syndicats de Pechiney sont inquiets

La rédaction d'Emballages Magazine
Alcan a été entendu hier lors d'un comité européen de groupe.

Après son audition hier devant le Comité européen de groupe extraordinaire, les syndicats de Pechiney ont dénoncé "l'opération de séduction" du canadien Alcan et "l'absence de réponses précises" de son patron, Travis Engen. "M. Engen a fait une présentation soft, avec une vision rose de l'OPA de son groupe sur Pechiney. Mais nous connaissons malheureusement les effets que ces concentrations produisent sur les salariés", a indiqué Claude Verdier (CGT) lors d'une conférence de presse à Paris. De son côté, Michel Marquant (FO) a estimé avoir "assisté à un grand show de la part de M. Engen, à l'image de sa campagne de communication dans la presse. Une opération de séduction alors qu'on sait que les OPA se traduisent toujours par des suppressions d'emplois", a-t-il ajouté. La CFDT a regretté "l'absence de réponses précises" - du Pdg d'Alcan - et affirmé que M. Engen "a seulement promis 12 mois de garantie d'emplois sous réserve que la situation économique ne se modifie pas". Le Pdg d'Alcan a indiqué "que du côté industriel il n'y aurait pas forcément foule de repreneurs - pour les sites cédés - et qu'il était possible qu'une solution mi-industrielle mi-financière soit (alors) une bonne opportunité de reprises" pour ces sites, a expliqué Patrick Reinbold (CFDT). Enfin, Francis Orosco (CFTC) a déjà prédit qu'une "vague de licenciements se produira dans les deux groupes au nom de la rentabilité" tandis que François Hommeril (CFE-CGC) annonçait "rentrer aujourd'hui dans une phase particulièrement déstabilisante" pour les salariés. "Au siège on évalue à plusieurs centaines les suppressions de postes et Péchiney a, comme seule réponse, mis en place une cellule de soutien psychologique", a conclu M. Hommeril. Les syndicats de Pechiney ont "réitéré leur forte inquiétude" devant cette OPA et reconnus qu'il était "difficile d'appeler à la mobilisation dans cette phase actuelle" sans exclure "des initiatives (locales) là où seront directement perçues les menaces" de suppressions d'emplois. Le Comité de groupe de Pechiney se réunira à nouveau le 14 octobre en présence du Pdg, Jean-Pierre Rodier, qui a annoncé son départ dès que la prise de contrôle par le canadien Alcan sera effective. (avec AFP)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bopack se renforce en numérique

Bopack se renforce en numérique

Le site de Rouen exploite une HP Indigo WS4500 pour la pharmacie. Spécialiste des étiquettes, le belge Bopack a équipé son site français de Rouen (Seine-Maritime) d'une presse d'impression numérique HP Indigo WS4500 dédiées aux étiquettes[…]

13/02/2009 | Process
Sept millions pour La Rochette

Sept millions pour La Rochette

Arkema cède un site italien

Arkema cède un site italien

Un bilan 2008 positif pour Aptar

Un bilan 2008 positif pour Aptar

Plus d'articles