Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Les sacs de sortie de caisse en plastique sont à nouveau attaqués

HS
 

Si le débat sur les sacs de sortie de caisse en plastique n'est pas nouveau, il prend actuellement une tournure particulière ! Longtemps donnés sans limite par les distributeurs, ces emballages en polyéthylène basse densité sont accusés de mille maux. Les grandes enseignes ont donc pris des mesures qui avec des sacs payants réutilisables, qui avec des sacs transparents « écologiques », qui avec des mentions expliquant que ces sacs servaient de carburant dans les incinérateurs sans pollution... Sans parler des discounters qui les ont purement et simplement supprimés dans un souci éco... nomique. Qu'à cela ne tienne ! La Collectivité territoriale de Corse (CTC) va étudier la possibilité d'interdire l'utilisation de ces sacs considérés comme polluants et dangereux pour la faune marine lorsqu'ils dérivent entre deux eaux. Cette proposition pourrait être débattue dans les prochains mois par l'Assemblée de Corse sur proposition de l'Office de l'environnement, dépendant de la CTC. Pour Jérôme Polverini, président de l'Office de l'environnement, « les sacs plastiques sont une véritable nuisance pour la nature parce qu'ils sont très longs à se décomposer ». Un peu plus de 50 millions de sacs en plastique sont utilisés chaque année dans l'île, dont 80 % proviennent de la grande distribution. L'initiative pourrait être soumise à l'Assemblée de Corse début 2003. D'ici là, l'Office de l'environnement entend consulter la distribution afin d'étudier les solutions de remplacement. Comme des sacs biodégradables... Et le précédent irlandais peut faire réfléchir ! Selon le ministère irlandais de l'Environnement, le nombre de sacs en plastique (lire 629, 609) distribués par les commerçants a chuté de 90 % en trois mois, depuis l'introduction, en mars 2002, d'une taxe de 15 centimes d'euros par unité. Alors que 1,3 milliard de sacs ont été distribués en 2001, seuls 23 millions ont trouvé preneur en entre mars et mai 2002. Impressionnant. Comme ces deux cas sont loin d'être isolés, la filière des sacs en plastique se fait du souci. Sur le plateau de Sainte-Sigolène (Haute-Loire) où sont installés les plus gros transformateurs français de polyéthylène, une page est en train de se tourner. Entre débouchés tendus et concurrence asiatique, l'ambiance n'est pas au beau fixe

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un bilan encourageant pour le Pacte sur les dates de consommation

Sécurité sanitaire

Un bilan encourageant pour le Pacte sur les dates de consommation

Dix-huit mois après le lancement du projet, Too Good To Go publie un rapport d’impact. 3000 gammes de produits sensibilisent le consommateur sur les dates de durabilité minimale (DDM). - Dix-huit mois après le[…]

Faerch et Tesco créent une boucle fermée de barquettes

Economie circulaire

Faerch et Tesco créent une boucle fermée de barquettes

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Economie circulaire

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Des caisses Ifco pour le rayon marée d’Intermarché

Economie circulaire

Des caisses Ifco pour le rayon marée d’Intermarché

Plus d'articles