Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Dossier

Les logisticiens croient en l'Europe élargie

Gilles Solard

Sujets relatifs :

,
Les logisticiens n'avaient pas attendu 2004 et l'Europe des Vingt-Cinq pour regarder vers l'Est. Mais l'élargissement de l'Union constitue une opportunité que beaucoup de conditionneurs à façon sont prêts à saisir.

Pour certains copackeurs, l'Europe est bien une réalité. « La structuration des organisations supply chain de nos clients s'internationalise. La distribution se professionnalise dans un nombre croissant de pays. L'entreprise doit donc étendre sa présence géographique pour offrir une réponse à ses clients sur tous les territoires où ils opèrent en direct. Nous envisageons de compléter notre couverture territoriale par croissance externe, en Espagne et en Italie, et par croissance interne en Europe Centrale, Hongrie et Roumanie notamment », explique Jean-Christophe Machet, coprésident du logisticien FM Logistic, qui réalise un quart de son chiffre d'affaires (315 millions d'euros) dans le conditionnement à façon.

Décidée il y a 10 ans, la stratégie européenne du logisticien se concrétise dès 1995 avec l'ouverture d'une première plate-forme près de Varsovie en Pologne. Depuis, c'est une suite ininterrompue d'investissements en Europe de l'Est. Dès 1998, FM Logistic avait investi 23 millions d'euros en Pologne, 38 millions en Russie et plus de 10 millions en République tchèque. Actuellement, le logisticien poursuit sur sa lancée avec la mise en place d'une nouvelle génération d'entrepôts régionaux en Russie pour répondre à une demande croissante : Rostov- sur-le-Don, Saint-Pétersbourg, Novossibirsk, Ekaterinbourg et Samara ont été retenus pour construire une première tranche d'entrepôts de 10 000 mètres carrés dans les trois années à venir.

Des sites qui n'auront d'ailleurs rien à envier à ceux de l'Ouest. ACR Logistics (anciennement Hays Logistics) a récemment ouvert l'un des centres de distribution polonais les plus modernes, dédié aux produits alimentaires et au rayon bazar d'Unilever (Knorr, Lipton, Dove...). D'une surface de 40 000 mètres carrés, ce centre, situé à Piotrkow Trybunalski, dispose d'une capacité de stockage de 48 000 palettes et comprend un système de régulation automatique de la température. Les installations du centre de conditionnement occupent plus de 2 000 mètres carrés avec plus de 30 lignes de conditionnement et une capacité de conditionnement de plus de 40 millions d'unités par an... « Trois cents à cinq cents personnes, soit deux tiers des effectifs, travaillent dans le domaine du conditionnement », explique Luc Ducaroir, chez ACR Logistics.

Le développement en Europe nécessite cependant une organisation spécifique. Ainsi, ACR Logistics a monté des programmes de formation destinés aux équipes travaillant dans les entrepôts dans les 11 pays où il est présent. De son côté, FM Logistic a mis en place en 2004 le système ECCO (European Copacking and Comanufacturing Organisation), une structure de six personnes, dont trois techniciens, destinée « à étudier la meilleure offre de services en termes de région, de technologie et de qualité-prix », explique Michel Colette, directeur des opérations.

Pôle de compétences

Quant à DHL Solutions, il a engagé une réflexion approfondie sur le copacking. « Sans ce savoir-faire de "l'intervention sur produits", nous pouvons avoir du mal à nous positionner sur des dossiers stratégiques », explique Didier Lesueur, directeur marketing, qui cherche à constituer un pôle de compétences pour intégrer cette prestation dans chacun des pays où le logisticien est présent en Europe.

Afin de remporter des contrats, pour lesquels « l'intervention sur produits » joue précisément un rôle capital, les logisticiens n'hésitent plus à s'associer. FM Logistic a ainsi créé une société commune avec l'allemand Kühne et Nagel. La nouvelle entité, baptisée Cologic, « a pour vocation de répondre de manière globale aux dossiers de comanufacturing de la haute technologie ». Elle compte 900 salariés spécialisés dans le conditionnement industriel et le comanufacturing répartis sur 150 000 mètres carrés de surface de production. Même phénomène entre ACR Logistics et Mobiltron, associés dans la création d'une chaîne logistique spécifique au marché du téléphone portable en Europe mais aussi en Asie et au Moyen-Orient. Le dispositif mis en place va de la fabrication à la livraison au client final en passant par un service de personnalisation à la demande. Implanté à HongKong, le groupe Mobiltron a ainsi investi plusieurs millions d'euros dans une usine implantée dans l'Ouest de la France pour gérer des chaînes d'assemblage, de test de configuration et de conditionnement, qui traitent en 72 heures des commandes personnalisées en petites, moyennes ou grandes séries. L'Europe, et les pays de l'Est en particulier, constitue donc le nouvel eldorado des logisticiens dans lequel le conditionnement à façon tient une place à part entière. Un pas franchi par les grands logisticiens. Et que les copackeurs cherchent aujourd'hui à imiter...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Acquisitions

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Le groupe américain cède son activité, basée en Pologne, à son compatriote Prairie Industries. - Le groupe américain d’emballages en carton et en plastique Sonoco annonce la vente de son[…]

16/10/2020 | Conditionnement
Un nouveau patron pour CCEP France

Carnet

Un nouveau patron pour CCEP France

La dispensation des médicaments à l'unité face à un rejet unanime de la filière

Sécurité sanitaire

La dispensation des médicaments à l'unité face à un rejet unanime de la filière

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Investissements

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Plus d'articles