Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Les associations veulent entrer dans la logique de Spire en novembre

GS

Sujets relatifs :

,
 

Spire ? Spire veut dire Système productif inter-régionalisé de l'emballage. Et c'est sous cette appellation que sera signé, le 21 novembre prochain sur Emballage 2002, le projet de « charte de coopération » entre cinq associations d'industriels de l'emballage et du conditionnement : Atlanpack en Poitou-Charente-Limousin, association menée par Jean-Christophe Boulard, Breizpack en Bretagne (Thierry Varlet), Cepiec en Bourgogne (Bernard Gueugnon), Packaging Valley en Champagne-Ardenne (Richard Dutour) et RA Packaging (Katia Gorsen) en Rhône-Alpes. Point commun de ces cinq associations : elles ont toutes mis en place un Système productif localisé (SPL) sur leur territoire. Par exemple, celui du Centre d'expertise et de promotion des industriels de l'emballage et du conditionnement (Cepiec) a été créé en 1990 après une étude réalisée par la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Dijon. « L'association a pour objectif de répondre aux besoins des industriels de l'emballage, notamment dans le domaine de la formation », explique Bernard Gueugnon. Une dizaine de stages sont ainsi organisés par an sur le thème du carton, de la colorimétrie ou des films plastiques complexes. Tetra Pak, Smurfit Socar, Cermex, Pechiney ou encore Bericap, une vingtaine d'entreprises au total, adhèrent à l'idée. Mais, au fil du temps, la recherche de nouvelles actions fédératrices se fait sentir. En 1998, le Cepiec se rapproche de Packaging Valley en signant une convention de partenariat qui permet d'échanger des savoir-faire, à savoir la formation du Cepiec et la convention Packinnove de la Packaging Valley. Aujourd'hui, ce n'est pas deux, mais les cinq associations régionales de l'emballage existantes en France qui s'engagent dans une charte de coopération. « Celle-ci permet à chacun de bénéficier de la compétence de l'autre sans avoir à l'acquérir. Et ensemble, nous avons cinq fois plus de moyens », explique Bernard Gueugnon, d'ailleurs favorable à ce que de nouveaux SPL se créent dans des régions comme le Nord de la France ou le bassin méditerranéen. En attendant, le 21 novembre prochain, Spire regroupera quelque 300 adhérents et sera susceptible d'élargir sa vocation à l'ensemble des entreprises de la filière.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Acquisitions

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Le groupe américain cède son activité, basée en Pologne, à son compatriote Prairie Industries. - Le groupe américain d’emballages en carton et en plastique Sonoco annonce la vente de son[…]

16/10/2020 | Conditionnement
Un nouveau patron pour CCEP France

Carnet

Un nouveau patron pour CCEP France

La dispensation des médicaments à l'unité face à un rejet unanime de la filière

Sécurité sanitaire

La dispensation des médicaments à l'unité face à un rejet unanime de la filière

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Investissements

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Plus d'articles