Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Leo Pharma triple la capacité de Vernouillet dans les seringues

MBV

Sujets relatifs :

,
 

Tripler la capacité de production en seringues; rénover les ateliers de conditionnement; construire un laboratoire de contrôle; industrialiser un emballage innovant et sécuritaire dédié à son produit injectable phare ! Telles étaient les ambitions affichées, en 1998, par Leo Pharma, laboratoire détenu par une fondation danoise pour la recherche médicale, pour son site de Vernouillet (Eure-et-Loir). Quatre ans plus tard et avec un budget investi de l'ordre de 35 millions d'euros, force est de constater que le laboratoire a plus que rempli ses objectifs. Le 24 juin dernier, il inaugurait son nouveau site, rénové et modernisé selon ses prévisions. Pour son produit phare, l'Innohep, une héparine de bas poids moléculaire utilisée dans les cas de thrombose, et qui constitue aujourd'hui 70 % de la production de Vernouillet, Leo Pharma s'est doté de deux lignes de conditionnement de seringues préremplies et stériles, mises au point sur mesure par Cybernetix. Sur le site, chaque ligne de conditionnement est équipée de neuf caméras de contrôle par vision industrielle et fonctionne à un rythme de respectivement 18 000 et 6 000 seringues par heure. Au total et en l'espace de quatre ans, la surface du site de Leo Pharma a augmenté de 40 % en passant à 15 740 mètres carrés, avec un effectif total de 170 personnes. En parallèle, l'emballage d'Innohep, qui consiste en un boîtier en plastique injecté permettant de récupérer la seringue après usage, a été primé sur le salon Pharmapack en janvier 2001. Et le laboratoire danois ne compte pas en rester là. Le 24 juin dernier, Charles Marciano, président du directoire de Leo Pharma, a annoncé une seconde vague d'investissements de 20 millions d'euros pour les trois prochaines années, pour poursuivre la croissance et la productivité du site français. Avec, en ligne de mire, une capacité totale de production de 80 millions de seringues, l'installation d'une nouvelle ligne de remplissage sous isolateur ainsi que deux lignes de traitement pour le lavage et le siliconnage des seringues sur le site. Compte tenu de ses nouvelles capacités de production, Leo Pharma envisage même de développer une activité de sous-traitance dans le domaine de la seringue préremplie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

[WEBINAR] L'impact de la fabrication additive sur l'emballage, le conditionnement & la production

Publi-Rédactionnel

[WEBINAR] L'impact de la fabrication additive sur l'emballage, le conditionnement & la production

Webinar proposé par STRATASYS le jeudi 25 novembre 2021 de 10h30 à 11h15 A travers six témoignages d'acteurs du secteur du produit emballé, découvrez l'impact de la fabrication additive sur les[…]

01/12/2021 | IndustrieProduction
Une industrie innovante

Publi-Rédactionnel

Une industrie innovante

Carbiolice passe un cap dans le compostage

Economie circulaire

Carbiolice passe un cap dans le compostage

Une nouvelle carte pour Medelpharm

Stratégie

Une nouvelle carte pour Medelpharm

Plus d'articles