Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le Sud-Ouest, la plus petite des régions de l'emballage

HS

Sujets relatifs :

L'enquête menée par Eurostaf pour Exposium, à l'occasion du salon Europack, décrit le paysage de l'industrie de l'emballage en France. Région par région, elle constate le poids économique et social du secteur ainsi que ses spécificités. Cette cinquième et dernière étape nous mène dans le Sud-Ouest, la plus petite des macro-régions de ce tour de France.

Les chiffres parlent d'eux mêmes ! La macro-région Sud-Ouest, qui associe Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Limousin et Midi-Pyrénées, est, de loin, la plus petite des régions de la filière française de l'emballage et du conditionnement. Et avec 815 entreprises réalisant un chiffre d'afaires de 2,8 milliards d'euros pour 16 158 emplois, elle arrive largement en bas du tableau. Notons toutefois que le découpage choisi par Eurostaf isole cette zone du Poitou Charente qui représente clairement des débouchés non négligeables. Notamment autour de Cognac. Le découpage par activités recoupe, en partie, les grandes segmentations des autres zones géographiques. Si la fabrication des emballages arrive en tête avec 350 entreprises, le conditionnement à façon se place, pour sa part, en deuxième position avec 134 entreprises. C'est l'Aquitaine qui tire l'ensemble vers le haut. Avec une activité clairement tournée vers les tonneaux, caisses et autres palettes en bois mais également la filière papetière. La présence de Groupe Gascogne ou de La Cellulose du Pin (Smurfit) rappelle que cette zone est, en effet, alimentée par les Landes. Ce qui n'empêche pas des entreprises de se développer sur des marchés très spécifiques tels que Technoflex, situé au coeur du Pays Basque, dans les poches souples à usage pharmaceutique. Ou encore AMG, en Gironde, qui est spécialisé dans le négoce de matériels destinés à éliminer les charges électrostatiques. Reste que la segmentation de la demande qui se distingue par la prédominace du vin, des alcools et des fruits et légumes ainsi que des produits à forte valeur ajoutée - voire de luxe - tels que le fois gras et grands vins, a entraîné une spécialisation des entreprises vers des marchés très spécifiques comme les étiquettes. Le verre est, pour sa part, très bien représenté par les deux champions nationaux que sont Saint Gobain Emballage et BSN Glasspack. Moins visible mais présente, l'activité tournée vers le spatial et l'aéronautique autour de Toulouse a entraîné un développement d'entreprises spécialisées dans la logistique et le conditionnement à façon. Toutes ces spécificités expliquent que la macro-région Sud-Ouest affiche un taux d'exportation de 23,5% bien inférieur à la moyenne nationale de 28,6%. En termes de valeur ajoutée, le taux de 31,9% est, en revanche, aligné sur la moyenne nationale. Ce qui explique, sans doute, que cette région n'abrite pas d'organismes dédiés à la filière de l'emballage. Elle acceuille toutefois Vinexpo à Bordeaux.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Acquisitions

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Le groupe américain cède son activité, basée en Pologne, à son compatriote Prairie Industries. - Le groupe américain d’emballages en carton et en plastique Sonoco annonce la vente de son[…]

16/10/2020 | Conditionnement
Un nouveau patron pour CCEP France

Carnet

Un nouveau patron pour CCEP France

La dispensation des médicaments à l'unité face à un rejet unanime de la filière

Sécurité sanitaire

La dispensation des médicaments à l'unité face à un rejet unanime de la filière

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Investissements

Le laboratoire Arrow s’offre un nouveau centre de conditionnement

Plus d'articles