Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le « Sidel nouveau » inaugure sa nouvelle usine italienne de Parme

TP

Sujets relatifs :

,
 

Le « Sidel nouveau », tel que Gérard Stricher l'a défini, prend forme. Dès son accession à la direction, le président du directoire de l'entreprise spécialisée dans les solutions pour le conditionnement de liquides alimentaires en emballages en plastique avait annoncé sa décision d'implanter le pôle remplissage à Parme (Emilie), dans le nord de l'Italie. C'est chose faite ! La nouvelle usine, inaugurée le 6 mai, sera entièrement dédiée à l'assemblage des machines de remplissage. Elle deviendra une référence pour les autres unités du groupe dans cette spécialité. Sa puissance de feu est incontestable. L'usine de Parme sera à même de répondre à toutes les demandes en provenance de l'univers des boissons, autant dans le domaine des jus de fruits et des autres boissons sensibles que des eaux plates ou des boissons carbonatées. Toutes les technologies de remplissage seront représentées du volumétrique à l'aseptique jusqu'au remplissage à chaud qui ne faisait pas partie, jusqu'à présent, du portefeuille de Sidel. Et puis, avec cette usine, le constructeur havrais triple sa capacité de production qui passe de 50 à 150 machines par an. Moyennant un investissement de 12,5 millions d'euros, l'entreprise se dote d'une infrastructure conséquente : un atelier d'une surface de 10 000 mètres carrés, 2 500 mètres carrés de bureaux, le tout réparti sur 4 hectares de terrain. L'atelier sera organisé autour de 25 stations polyvalentes où les équipements seront assemblés puis rodés. En outre, la présence de ponts roulants d'une capacité de 23 tonnes autorisera le montage de machines de grandes dimensions. Les sols ont été spécialement traités pour éviter la création de poussières, alors que le chauffage, assuré depuis le plafond, est effectué par radiations en vue d'éviter les turbulences pouvant engendrer les dépôts de poussières. Bref, tout a été prévu pour que les équipements soient assemblés dans les meilleures conditions d'hygiène. L'usine de Parme pourra aussi se prévaloir des compétences techniques - notamment dans l'aseptique - du site de Tetra Pak (Tetra Laval) situé à Modène, à une quinzaine de kilomètres de là. Les premières synergies avec le nouvel actionnaire commencent ainsi à se mettre progressivement en place !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Plastipak s’engage dans le recyclage chimique

Plastipak s’engage dans le recyclage chimique

Le groupe américain s’associe à l’italien Garbo, qui a développé le procédé ChemPET. - Grand groupe d’emballage plastique et de recyclage mécanique – il produit plus de 40[…]

20/06/2019 | Tous secteursPlastiques
La consigne n’emballe pas la canette

La consigne n’emballe pas la canette

Un comité de pilotage pour la consigne

Profession

Un comité de pilotage pour la consigne

Sidel tire un trait sur le passé

Sidel tire un trait sur le passé

Plus d'articles