Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

HS

Sujets relatifs :

Une star de la Bourse a vécu ! Bien que le processus d'acquisition du français Sidel par le suédois Tetra Laval soit encore suspendu à l'issue du recours juridique (lire 646) formé par Mario Monti, commissaire européen à la concurrence, le suédois a entrepris de racheter, pour 50 euros, les derniers titres qui lui manquaient. Selon le Conseil des marchés financiers (CMF), l'offre publique de retrait (OPR) était ouverte du 2 au 15 mai. Et, le 16 mai devait avoir lieu le retrait obligatoire (RO). Un groupe qui détient plus de 95 % du capital d'une entreprise cotée - à la suite d'une offre publique d'achat (OPA), par exemple - peut ainsi procéder à une offre publique de retrait obligatoire (OPRO) qui oblige tous les investisseurs à apporter leurs titres. Le leader mondial des machines à souffler les bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) - le petit français qui a conquis les Etats-Unis - est bien la seule entreprise de la filière de l'emballage et du conditionnement à avoir été suivie avec tant de soin et de passion par les milieux de la Bourse et de la finance. Francis Olivier, le patron de Sidel, qui a conduit l'entreprise au sommet, s'y est d'ailleurs brûlé les ailes : il a été condamné à une amende d'un million d'euros par la Commission des opérations de Bourse (COB) pour diffusion de fausses informations financières... Sidel rejoint aujourd'hui un groupe qui n'est pas coté. Qui préfère vivre caché qu'exposé. Mais dont la principale filiale qu'est Tetra Pak, leader mondial des emballages en carton pour liquides alimentaires, s'offre des spots de publicité à la télévision comme Intel. Le « Sidel ancien » est rayé de la cote. Une page s'est tournée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le recyclage de l’acier pour emballage au plus haut

Le recyclage de l’acier pour emballage au plus haut

En 2016, le taux s’est élevé à 79,5% en Europe. - L’association des producteurs européens d’acier pour emballage (Apeal) peut être optimiste : alors que l’objectif établi[…]

Plus d'articles