Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Le recyclage de l'acier ne cesse de progresser en Europe

SOPHIE BILLON
Les derniers chiffres de l'Association européenne des producteurs d'acier pour emballage (Apeal) concernant le recyclage de l'acier sont bons ! En effet, en 2006, près des deux tiers des emballages en acier ont été recyclés. L'occasion pour l'association de vanter les bénéfices sur l'environnement de l'utilisation de ce matériau.

A la publication des chiffres de recyclage des emballages en acier, l'Association européenne des producteurs d'acier pour emballage (Apeal), qui regroupe 92% des producteurs d'emballages en acier en Europe, ne cache pas sa satisfaction : 66% des emballages en acier en Europe ont été recyclés. Soit plus de 2,5 millions de tonnes. Ce taux représente une progression de 5% par rapport à 2005 et a doublé au cours des 10 dernières années. Toutefois, de fortes disparités entre les pays de l'Europe des 27 demeurent. La Belgique reste la meilleure élève avec un taux de 93%, suivi de près par l'Allemagne avec 89%. La Suisse, l'Autriche et les Pays-Bas recyclent également à plus de 80%. La France n'arrive qu'en 12ème position avec un honorable 66%, avec toutefois des progrès significatifs puisque le taux était de 55% en 2001. Les pays d'Europe centrale et de l'Est confirment la tendance affichée depuis 2001 et enregistrent les plus importantes progressions. En effet, la Lituanie, la République Tchèque et la Pologne ont fortement augmenté leur capacité de valorisation pour atteindre respectivement, 58, 47 et 30%. Enfin, au Royaume-Uni et au Danemark, les volumes de recyclage atteignent respectivement 10 et 15%. Seconde nature Pour l'Apeal, les préoccupations environnementales actuelles sont l'occasion pour les producteurs de véhiculer davantage le message auprès des consommateurs, que « le recyclage est la seconde nature de l'acier », grâce à ses qualités de recyclabilité à l'infini. Ce matériau peut également compter sur sa propriété magnétique qui permet une extraction simple des cendres d'incinérateurs. Pour être dirigé vers un centre de valorisation approprié, les aciers pour emballage (APE) ne nécessitent pas forcément une collecte spécifique ou un apport volontaire comme pour d'autres matériaux tels que le verre. La boîte serait donc pour l'Apeal « le meilleur emballage » sur le plan écologique. L'organisme européen en veut pour autre preuve l'amélioration du bilan carbone lié à l'augmentation du taux de recyclage : soit près de 4,7 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) qui n'ont pas été rejetés dans l'atmosphère, l'équivalent des gaz d'échappement de deux millions de voitures parcourant 15 000 kilomètres par an. L'Apeal indique également, que dans l'emballage et en Europe, l'acier reste le premier matériau recyclé, juste devant les 64% du verre, les 52% de l'aluminium et loin devant les 25% des plastiques. Autre point déterminant pour l'acier : grâce à la réduction à la source, le poids des boîtes a diminué de 40% ; il est passé de 59,9 à 45,4 grammes entre 1980 et aujourd'hui.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Profession

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Les approvisionnements en provenance de Chine sont interrompus ou réduits drastiquement depuis septembre 2021. - Une nouvelle pénurie frappe l’industrie. Cette fois, c’est la métallurgie qui est touchée[…]

22/10/2021 | AluminiumAcier
Les fabricants de conserves demandent une répercussion de l’inflation des coûts

Profession

Les fabricants de conserves demandent une répercussion de l’inflation des coûts

Silgan multiplie les acquisitions

Acquisitions

Silgan multiplie les acquisitions

L’Inox est moins impactant dans la restauration scolaire, mais…

Profession

L’Inox est moins impactant dans la restauration scolaire, mais…

Plus d'articles