Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le poids des polymères

Sujets relatifs :

 

Si les matières plastiques présentent beaucoup d'avantages, elles ont l'inconvénient majeur - du moins dans le secteur de la cosmétique et du luxe - d'être trop légères. Or « le poids a été, de tout temps, associé à la richesse », souligne Jean-Michel Piron (Texen). Qui poursuit : « l'enjeu était d'inventer une matière plastique lourde dans le respect du développement durable » en évitant des lests d'alliages de métaux tels que le zamak. La solution ? Un polypropylène (PP) chargé - dit de densité 2 - dont « le prix est proche d'une matière standard ». Le résultat est « un matériau issu à 30% du pétrole et à 70% d'une matière minérale » plus proche « du plâtre que du plastique », sourit Jean-Michel Piron. De lancer : « nous sommes dans l'injection minérale ! » Au-delà de la boutade, « le PP chargé pose de réels problèmes d'abrasion du métal lors du process de production ». Un problème que la mise au point d'un nouveau compound devrait résoudre rapidement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Priorité aux affaires publiques dans la canette

Carnet

Priorité aux affaires publiques dans la canette

Le GIE La boîte boisson a élu à sa présidence Lluis Pitarch, le nouveau responsable des affaires publiques et du développement durable pour l’Europe du Sud de Ball Packaging Europe. - Le nouveau[…]

18/02/2021 | AluminiumAcier
Crown stable en 2020 malgré la croissance des boîtes

Résultats

Crown stable en 2020 malgré la croissance des boîtes

Le métal s’embrase, la conserve suffoque

Profession

Le métal s’embrase, la conserve suffoque

Silgan ne connaît pas la crise

Résultats

Silgan ne connaît pas la crise

Plus d'articles