Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le marché chinois au beau fixe

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

Le secteur de l'emballage n'échappe pas à l'essor chinois. En anticipant et répondant aux attentes du marché occidental, la Chine devient une destination de choix pour le segment des machines de conditionnement.

Déjà en bonne forme, le marché chinois des machines d'emballage et de conditionnement continue d'afficher une santé insolente. D'après Freedonia, un cabinet américain spécialisé dans les études prospectives, la demande augmentera de 8,6 % pour atteindre les 35,9 milliards de yuans (3,55 milliards d'euros) à l'horizon 2009. S'agissant d'investissements dans la création d'usines et non dans le renouvellement de machines ou de parties de ligne, toutes les catégories de matériels sont concernées, des machines de remplissage à la palettisation.

Essor économique

Certains segments, comme le codage et l'étiquetage, devraient toutefois connaître un engouement particulier avec un taux de croissance supérieur à 11 %. Une tendance qui s'explique par la volonté des Chinois de répondre aux attentes des clients occidentaux en matière de décor ou de traçabilité. D'après Freedonia, la Chine serait parfois même capable de faire mieux que ses concurrents européens ou américains en s'équipant de matériel à forte valeur ajoutée, par exemple dans le domaine de la pose d'étiquettes radiofréquence (RFID), alors que cette technologie d'identification n'en est encore qu'à ses débuts dans les pays occidentaux. La demande de machines form-fill-seal (FFS), qui se maintient à la première place des technologies de conditionnement utilisées dans le pays, est créditée d'un taux de progression de 10,3 %. Le marché des pièces détachées ne progresserait que de 9 % à cause, en grande partie, de la modernité du parc existant. Sur le plan géographique, les régions du Centre-Est et du Centre-Sud, où est implantée 70 % de l'industrie manufacturière, continueraient d'absorber la majorité de la demande, même si le pouvoir central ne cache pas son ambition de favoriser l'essor économique des régions du nord et de l'ouest du pays, encore sous-développées, ce qui pourrait contribuer à une hausse des commandes en provenance de ces zones périphériques. Avec un produit intérieur brut (PIB) qui grossit à un rythme annuel de 9 %, cette dynamique positive devrait se poursuivre durant les dix prochaines années. À tel point qu'en 2014, selon Freedonia, la Chine, après avoir dépassé le Japon, deviendrait le deuxième marché mondial des machines de conditionnement après les États-Unis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Le spécialiste de l’emballage coulissant lance Duallok CR3, une boîte à l’épreuve des enfants, dédiée aux produits dangereux comme les e-liquides et la marijuana. - Un million[…]

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

La Banque de France investit dans le conditionnement

La Banque de France investit dans le conditionnement

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Plus d'articles