Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le GRDP impose la palette en carton en intercouches dans les produits frais

GS

Sujets relatifs :

 

En test depuis plusieurs mois dans les échanges entre des industriels et des enseignes de la grande distribution, la palette en carton vient de passer avec succès une étape significative. Le 14 mars dernier, le Groupement national des transporteurs routiers de denrées et produits périssables (GRDP) avait, en effet, invité les équipes de Kaysersberg et LPR, d'une part, mais aussi d'Otor avec le loueur IPP Logipal, d'autre part, à présenter leurs produits et services de location de palettes en carton ondulé. Résultat : le GRDP affirme prendre « position de façon très positive sur ces propositions ». De fait, l'organisme impose de façon « irrévocable » la palette en carton en intercalaire dans les envois qui sont confiés aux transporteurs de denrées périssables sous température dirigée. Et de dénoncer unilatéralement les chartes relatives aux palettes en bois. Il est vrai que le bois était devenu un vrai casse-tête pour la filière des produits frais depuis quelques années. Une évolution (Lire 609 et Supplément du 20 mai) directement liée à la demande de la grande distribution de livrer des palettes constituées de couches de produits palettisés pour simplifier la préparation de commandes. Or, à raison de 25 à 30 kg par palette, le résultat pouvait aboutir à un poids de bois supérieur à celui des produits ! Or, le transporteur est rémunéré au poids du chargement et le taux de litige était très élevé... Par ailleurs, la prolifération des palettes a engendré la création d'un marché noir de la palette volée. A 50 francs l'unité, celle-ci arrondit pour certains les fins de mois. Guides des bonnes pratiques et chartes de gestion des circuits de palettes en bois n'y auront rien fait et sont même aujourd'hui dénoncées. « Il faut mettre le fer à la plaie », explique aujourd'hui Francis Babé, secrétaire général du GRDP et ancien représentant de la filière de l'ondulé, qui voit dans la palette en carton une vraie solution : plus légère donc plus facile à manipuler, elle génère moins de risques. Et non content de l'adopter, le GRDP se fait aujourd'hui un ardent défenseur de ce système qu'il s'apprête à présenter devant l'Association nationale des industries agroalimentaires (Ania), l'Association des utilisateurs de transport (AUTF) ainsi que la Fédération du commerce et de la distribution (FCD)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Nicolas réintroduit la consigne

Nicolas réintroduit la consigne

46 boutiques parisiennes du caviste peuvent récupérer les 20 000 bouteilles d'un côtes-du-rhône villages. - Depuis le 29 octobre, la consigne fait son retour chez 46 cavistes Nicolas parisiens.[…]

30/10/2018 | VerreDistribution
Albis prend la carte QCP

Albis prend la carte QCP

Color Foods lance le bar à vrac

Color Foods lance le bar à vrac

L’Europe recommande l’interdiction du double standard

L’Europe recommande l’interdiction du double standard

Plus d'articles