Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

LE GEPPIA POUSSE LES FEUX EN 2009

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
Le Groupement fondé par Jean-Marc Doré multiplie les participations sur les salons et renforce ses actions de mutualisation.

Créé et animé par Jean-Marc Doré, le Groupement des équipementiers, du process et du packaging des industries agroalimentaires et non-alimentaires (Geppia) met les bouchées doubles pour 2009.

Premier élément : le Geppia a signé un accord de partenariat avec le Syndicat des constructeurs de machines pour les industries du papier, du carton, de l'imprimerie et arts graphiques, de l'emballage et du conditionnement (Scipag Embalco), membre de la Fédération des industries mécaniques (Fim), afin de combiner les avantages d'un groupement à vocation commerciale et d'une organisation professionnelle plus à même de discuter avec les pouvoirs publics.

En termes de présence sur les salons ensuite puisque le Geppia sera présent sur le Carrefour des fournisseurs de l'industrie agroalimentaire (CFIA) à Rennes (Ile-et-Vilaine) en mars prochain avec quelque 500 mètres carrés et à Metz (Moselle) en octobre mais aussi à Packinnove en juin et Agro Sud Industrie (ASI) en septembre, Europack en novembre et toutes les éditions d'easyFairs. En ce qui concerne Anauga Foodtec, le Geppia mène une action avec Ubi France.

Sur le plan des actions, le Geppia compte accentuer ses actions de mutualisation afin d'obtenir les meilleurs prix pour les membres du réseau. Une nouvelle réunion autour des achats est ainsi prévue le 17 mars prochain.

Pour Jean-Marc Doré, l'objectif principal est « de regrouper et globaliser les différents potentiels des équipementiers abonnés du Geppia et se positionner en groupe économique de proposition et de partenariat » mais aussi de « s'appuyer sur ce potentiel « Groupement » pour développer et négocier des « accords-cadres » avec tous nos partenaires industriels, qui permettront à nos abonnés, d'être ou de rester compétitifs, en phase avec les nouvelles technologies innovantes et de se développer sur les marchés à l'exportation ». Le Geppia travaille avec Auctorem dont la spécialité est de monter des dossiers de financement pour l'innovation et l'exportation. L'un des axes principaux de développement pour les Français est l'exportation compte tenu du retard sur leurs homologues européens.

Jean-Marc Doré revendique aujourd'hui « la force d'un réseau » qui compte quelque « 70 acheteurs dont 65 % sont dans l'emballage et 35 % dans le process agro ». Et pas question de se laisser emporter par les incertitudes liées à la crise financière. Dans le cadre d'une étude réalisée lors du salon Emballage 2008, les membres du Geppia estiment que l'année 2009 sera dure mais qu'elle devrait tout de même déboucher sur une légère augmentation de l'activité.

« Les prévisions de chiffre d'affaires pour 2009 restent en croissance de 2,4 % en moyenne mais avec une forte probabilité de voir les marges diminuer, compte tenu d'une concurrence qui sera beaucoup plus vive ! », note le Geppia. Qui anticipe « un durcissement financier de la part des banques avec des restrictions possibles des découverts et des avances ». D'où l'intérêt de faire jouer plus que jamais la mutualisation !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Braincube ou le miracle du « big data »

Technologie

Braincube ou le miracle du « big data »

L’entreprise auvergnate prépare une nouvelle levée de fonds pour asseoir sa croissance - À Issoire (Puy-de-Dôme), Braincube a fait du « big data » son cheval de bataille. Implantée[…]

14/04/2021 | Industrie
IA : « Chez Omron, nous entrons dans l’ère du réflexe »

Entretien

IA : « Chez Omron, nous entrons dans l’ère du réflexe »

DS Smith modernise sa cartonnerie de Rouen

Investissements

DS Smith modernise sa cartonnerie de Rouen

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Profession

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Plus d'articles