Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le Geppia monte en puissance

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

Le Groupement des équipementiers du process et du packaging des industries agroalimentaires peut déjà compter sur une trentaine d'adhérents. A un an de sa création, le bilan de son action semble positif.

C réé il y a tout juste un an à l'initiative de Jean-Marc Doré, le Groupement des équipementiers du process et du packaging des industries agroalimentaires (Geppia) semble faire le consensus parmi les constructeurs de machines d'emballage. Une trentaine d'entreprises, parmi lesquelles Serac, Cermex (Sidel) ou Thimonnier, mais aussi des spécialistes de plus petite taille, comme Eurocri, PDC Europe ou Vendée Concept, ont déjà souscrit leur adhésion. D'autres ne devraient pas tarder à le faire. « Une vingtaine de sociétés sont prêtes à nous rejoindre », explique l'ancien directeur général de Mecaplastic.

Mutualisation des coûts

Un excellent départ qui s'explique par des objectifs en phase avec les attentes des entreprises. Parmi les différentes missions du Geppia - voir, à ce propos, Emballages Magazine n° 761 du 01/09/2005 -, celle concernant la mutualisation des coûts et des risques de ses associés est sans doute la plus aboutie. « En globalisant les différents postes de dépense, nous nous positionnons en groupe de pression et de négociation. Et nous en avons les moyens : nous représentons de 15 000 à 20 000 moteurs par an », note Jean-Marc Doré. L'une des premières tâches de l'organisme a justement consisté à répertorier, au moyen d'une enquête quantitative, les principales familles de composants utilisés par les constructeurs, ainsi que les opérations confiées en sous-traitance. Une étude qui démontre qu'entre 20 et 50 % des achats industriels sont communs aux adhérents du Geppia. D'où l'idée de les regrouper afin de bénéficier de tarifs préférentiels, mais aussi de meilleurs délais et de services auprès des fournisseurs. Dans cet objectif, des accords-cadres ont été signés avec certains d'entre eux : Omron, dans les automates, mais aussi Comitronic-BTI (sécurité des machines), Abisse (logiciels de CAO) et Leroy Somer (entraînements). D'autres sont en cours de signature. Les adhérents du Geppia peuvent passer commande via le lien qui leur est dédié sur le site de l'organisme. Même topo en matière de sous-traitance. S'agissant d'un poste de coût stratégique pour les constructeurs, la recherche de partenaires va bien au-delà des frontières européennes. Une première plate-forme de sous-traitance est déjà opérationnelle en Espagne. Une deuxième en Malaisie et une troisième en Chine sont en cours de création.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pierre Therville prend les rênes de Cama France

Carnet

Pierre Therville prend les rênes de Cama France

Nommé directeur de la filiale du groupe italien spécialisé dans les machines, il remplace Charles Girault qui rejoint MG-Tech. - Du changement chez Cama France : Pierre Therville prend en charge la direction de la filiale du[…]

Schneider Electric expérimente la 5G avec Orange

Technologie

Schneider Electric expérimente la 5G avec Orange

Un film plus fin pour les surgelés

Technologie

Un film plus fin pour les surgelés

Yaskawa étoffe sa gamme de robots scara

Technologie

Yaskawa étoffe sa gamme de robots scara

Plus d'articles