Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le feuilleton Alcan bat son plein

La rédactiond'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

Alors que le canadien entrouvre la porte à Alcoa, Rio Tinto et Norsk Hydro se prépareraient à formuler des offres.

L'activité est intense autour d'Alcan. Le groupe canadien a d'abord indiqué dans un communiqué déposé auprès de la Commission des opérations en Bourse (SEC) américaine, qu'il était prêt à examiner une offre améliorée de son concurrent Alcoa. Il souligne que l'action Alcan « continue de s'échanger avec une prime d'environ 10% par rapport à l'offre d'Alcoa ». Dans un document se présentant sous la forme de questions/réponses, le canadien précise également qu'il n'exclut pas une contre-offre sur Alcoa, dans le cadre d'une opération « pac-man » qui voit la cible d'une offre publique d'achat hostile riposter par une contre-offre sur son prédateur.
Parallèlement, le groupe minier anglo-australien Rio Tinto a engagé la Deutsche Bank pour le conseiller sur une éventuelle offre, affirment des journaux canadien et australien. Selon le quotidien Sydney Morning Herald, Rio Tinto pourrait ensuite céder les activités en aval afin de réduire la facture, notamment en vendant ses usines de laminage et d'emballage pour quelque huit milliards de dollars. Comme souvent dans ces affaires, un responsable du groupe qualifie cette information de "spéculation". Autre hypothèse : une offre du norvégien Norsk Hydro, spécialisé dans l'électricité et l'aluminium, qui est en train de céder ses activités dans les hydrocarbures à son compatriote Statoil et sa pétrochimie au britannique Ineos. Les deux offres dépasseraient les 30 milliards de dollars (celle d'Alcoa s'élève à 33 milliards, dette incluse). Dans les milieux financiers, BHP Billiton, Anglo American (présidé par une ancienne vice-présidente d'Alcan), Xstrata, CVRD et Rusal font aussi figure de prétendants.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bopack se renforce en numérique

Bopack se renforce en numérique

Le site de Rouen exploite une HP Indigo WS4500 pour la pharmacie. Spécialiste des étiquettes, le belge Bopack a équipé son site français de Rouen (Seine-Maritime) d'une presse d'impression numérique HP Indigo WS4500 dédiées aux étiquettes[…]

13/02/2009 | Process
Sept millions pour La Rochette

Sept millions pour La Rochette

Arkema cède un site italien

Arkema cède un site italien

Un bilan 2008 positif pour Aptar

Un bilan 2008 positif pour Aptar

Plus d'articles