Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le cidre Val de Rance prêt à grandir

COR

Sujets relatifs :

, ,
 

La coopérative Les Celliers Associés rachète à la Communauté de communes de Dinan (Codi) 16 700 mètres carrés de terrains sur l'axe routier Rennes-Saint-Malo, contigus à l'entrepôt de 3 200 mètres carrés où est stocké l'équivalent d'un mois de vente. « Cette réserve foncière nous donne des possibilités d'extension, mais nous n'avons pas encore donné d'affectation à ces terrains », explique Yannick Keraudy, directeur de cette cidrerie bretonne établie à Pleudihen-sur-Rance (Côtes-d'Armor). Connue sous la marque Val de Rance, l'entreprise est numéro trois français du cidre avec 8 % de parts de marché, 9 millions d'euros de chiffre d'affaires et quelque 10 millions de bouteilles vendues par an.

Marché stagnant. Val de Rance se tient à l'écart des tentatives, mitigées, d'aromatisation fruitée, des « ciders » et des petits conditionnements en boîtes métalliques destinées à relancer un marché dont le taux de croissance est inférieur à 2 % depuis 5 ans et la consommation stagne à quelque 2 litres par habitant et par an. La marque opte donc pour des conditionnements en verre de 25 centilitres, 33 centilitres, 1 litre, 0,75 litre et demi-champenoise de 37,5 litres, et en métal de 1 litre, 1,5 litre et fûts de 30 et 20 litres.

Caractère amertumé. Apprécié pour « son caractère amertumé », le cidre Val de Rance est conditionné sur une seule ligne. Le verre consigné est décaissé des palettes et des casiers avant, pour certains formats, l'opération de dévissage suivie d'un lavage (Bodini). Dans le cas de l'emballage perdu, les bouteilles neuves, en verre ou en polyéthylène téréphtalate (PET), sont dépalettisées sur machines Atecmi et rincées sur machines AVE. Une fois le verre consigné ou perdu lavé, les étapes suivantes sont calées sur la cadence de 6 000 à 8 000 bouteilles à l'heure selon le format de conditionnement : la soutireuse isobarique (Crown), la boucheuse de liège (Bertolaso) et sa museleuse (Sick), la visseuse et sertisseuse (Arol) pour bouchons en plastique et en métal, la pasteurisation (Sander Hansen), l'étiquetteuse.

Bouteilles consignées. Les bouteilles consignées sont placées dans des casiers en plastique par l'encaisseuse, les bouteilles en PET et en verre sont mises en carton sur encaisseuses Cermex avant l'ultime étape de filmage (Tosa) des palettes (cartons et casiers). Pour l'heure, installations de production et d'embouteillage demeurent installées au centre de la commune de Pleudihen. Ce site industriel de 5 hectares, certifié Iso 9001 version 2000, possède une capacité de stockage de jus en vrac en cuve de 150 000 hectolitres, dont 80 % est réfrigérée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Multisac découpe avec Comexi

Investissements

Multisac découpe avec Comexi

Le fabricant d’emballages souples a investi dans une S1 DT. - Une machine pour en remplacer deux et produire encore plus vite… Multisac n’a pas eu à réfléchir longtemps lorsqu’il a[…]

06/12/2019 | PlastiquesProduction
Printpack Alger 2020 sur les rails

Rendez-vous

Printpack Alger 2020 sur les rails

Actemium investit dans la palettisation

Acquisitions

Actemium investit dans la palettisation

Un CFIA à Toulouse en 2020

Profession

Un CFIA à Toulouse en 2020

Plus d'articles