Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Laskar rebondit après l'incendie

COR
 

Deux ans après l'incendie qui a ravagé ses locaux, ses ateliers, ses stocks et l'informatique, l'entreprise Laskar, créée en 1967 à Marseille (Bouches-du-Rhône), a redémarré dans de nouveaux locaux de 2 500 mètres carrés. Serge Laskar a investi 1,45 million d'euros pour pouvoir remettre en route l'activité de cette entreprise quadragénaire spécialisée dans le packaging de luxe, le cartonnage publicitaire et l'emballage en carton. Il a, par ailleurs, confié à un bureau d'ingénierie industrielle de Lyon la conception d'une machine unique en France capable de mettre en volume une boîte cylindrique, avec montage du socle, du fond, du couvercle, habillage doré ou en quadrichromie y compris. « Cette machine, en phase finale d'installation, aura coûté entre 90 000 et 120 000 euros, mais quelle performance : elle monte 1 000 boîtes à l'heure, productivité que nous obtenions manuellement sur une journée complète ». L'Agence pour la valorisation de la recherche (Anvar) s'est intéressée à cette innovation dont elle en a financé une partie. Elle sera dédiée au montage des fameux tambours pour boîtes de poudre de Christian Dior et de Guerlain, dont la société est le fournisseur depuis quinze ans et viendra compléter un parc déjà original : « Nous sommes sommes le premier utilisateur des machines grands formats de l'italien Buizine : 1,50 mètre sur 2,40 mètres en contrecollage, 1,50 mètre sur 2,50 mètres en découpe, 1,50 mètre sur 2,10 mètres en sérigraphie ».

Diversification. Emballages personnalisés, présentoirs, PLV, classeurs, coffrets sont autant de champs de diversification pour les 15 employés qui continueront d'utiliser leurs compétences pour des clients comme Ricard, Guy Degrenne, France Telecom, la SNCF et la parfumerie haut de gamme. L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires 2002 non significatif en raison de l'incendie. Mais, sur les trois derniers mois de 2003, elle enregistrait un chiffre d'affaires significatif de 515 000 euros. « Le carton, matériau écologique s'il en est, retrouve son attrait d'origine ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Schobertechnologies découpe les bobines imprimées en numérique

Technologie

Schobertechnologies découpe les bobines imprimées en numérique

À Interpack 2020, le constructeur allemand présentera une technologie qui pourrait intéresser les transformateurs d’étuis carton et d’étiquettes IML. - L’impression numérique se[…]

Novamont facilite la pose de son film étirable compostable

Economie circulaire

Novamont facilite la pose de son film étirable compostable

Bekum grossit aux Etats-Unis

Investissements

Bekum grossit aux Etats-Unis

Wittmann rachète FarragTech

Acquisitions

Wittmann rachète FarragTech

Plus d'articles