Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Laqueuille rénove son emballage

Sujets relatifs :

 

Implantée à Saint-Julien-Puy-Lavèze (Puy-de-Dôme), la Société laitière de Laqueuille, qui est spécialisée dans la fabrication de fromages à pâte persillée, vient d'inaugurer sa deuxième ligne de conditionnement. Inscrite dans le cadre d'un plan d'investissement sur dix ans, cette ligne est la dernière pierre à la mise aux normes européennes de cette unité de production, et représente près de 10 % des investissements totaux. Ainsi, la partie emballage a été intégralement rénovée. La superficie de la salle sous température dirigée à 12 °C est passée de 300 à 750 m2. La première ligne a été modernisée pour correspondre aux nouvelles normes européennes. La seconde ligne, entièrement neuve et conçue sur le même modèle que la première - équipement entièrement automatisé : pesée, pose du film en aluminium, étiquetage... -, offre un gain de temps important et une plus grande souplesse dans la préparation des commandes.

Gain de temps « Notre ancienne chaîne d'emballage était conçue pour emballer un seul produit. Donc, plusieurs fois par jour, il fallait changer les outils pour passer à l'emballage d'un autre produit. A chaque changement, nous perdions une quinzaine de minutes. Avec deux lignes, nous gagnons vraiment en productivité », explique Jean-Pierre Bara, directeur de l'usine. Une dizaine de personnes travaillent sur cette nouvelle chaîne de conditionnement. Les fromages destinés à la coupe sont emballés dans des feuilles d'aluminium et conditionnés dans des cartons par lots de 2 ou 4. Avec sa nouvelle ligne, la Société laitière de Laqueuille, qui produit 2 600 tonnes de fromages dont plus de 70 % sont des produits AOC comme le bleu d'Auvergne ou la fourme d'Ambert, s'est dotée de moyens pour assurer son développement à venir. Ainsi, la machine qui pèse les produits et pose les étiquettes de marque Precia-Molen a un potentiel de 1 200 pièces par heure et ne tourne pour l'instant qu'à 900. Quant à la plieuse SCMG de cartons par 2 ou 4, elle affiche une capacité de 1 800 pièces par heure. La Société laitière de Laqueuille compte 69 salariés et réalise 100 millions de francs (15,24 millions d'euros) de chiffre d'affaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Le façonnier spécialisé dans la sous-traitance pharmaceutique investit aux États-Unis et en Chine. – Les cadeaux de Noël ont déjà été distribués chez Catalent. Le[…]

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

La Banque de France investit dans le conditionnement

La Banque de France investit dans le conditionnement

Plus d'articles