Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

La transparence en toute clarté

Henri Saporta

Sujets relatifs :

 

La transparence ? Pas si simple... Montrer, cacher, suggérer, dévoiler, susciter, rassurer : l'information visuelle délivrée par l'emballage passe aussi bien par la vue du produit que par une belle impression. Critères techniques et marketing se situent, au final, au même rang. Et le marketing peut tout à fait opter pour un emballage transparent pour un produit alimentaire réputé sensible à la lumière. Dans ce cas, des fonctions de filtres aux ultraviolets (UV) sont ajoutées au verre ou au plastique. Mais pourquoi se poser ces questions alors qu'un matériau opaque résout tous les problèmes.

Le besoin de transparence répond, en réalité, au réflexe bien ancré de « voir pour croire ». Le meilleur argument de vente est bien souvent le produit lui-même. Et comme le rappelle notre dossier, les consommateurs sont demandeurs : en 2005, 82 % des personnes interrogées par le cabinet MV2, dans le cadre d'une étude pour le salon Europack sur l'attitude des français face à l'emballage, mettaient ainsi la possibilité de voir le contenu au travers de l'emballage, en deuxième critère de choix derrière le prix.

Symbole de la qualité, la transparence renvoie à la quête de produits authentiques et naturels. Elle permet aussi de bénéficier de tous les avantages d'un conditionnement, en termes de protection et de barrière, sans pour autant créer un obstacle dans la perception du produit.

Reste que dans le secteur alimentaire, les emballages combinent désormais le plus souvent des techniques de fenêtres, de vernis et de décoration qui jouent avec la transparence. La vraie contrainte réside, en effet, dans l'évolution du produit dans son atmosphère confinée. Privation d'oxygène, exsudats, buée ou contacts prolongés peuvent ainsi créer des effets indésirables. Choisir la transparence ? Pas si simple...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une DDM pour Les 2 vaches

Profession

Une DDM pour Les 2 vaches

Afin de lutter contre le gaspillage, la marque de Danone met en œuvre le pacte de Too Good To Go. - Les 2 vaches a pris la décision d’adopter la DDM en lieu et place de la DLC. Une évolution entamée à[…]

TotalEnergies produira du plastique recyclé au Texas

Economie circulaire

TotalEnergies produira du plastique recyclé au Texas

Andros se positionne sur les gourdes réutilisables

Economie circulaire

Andros se positionne sur les gourdes réutilisables

Le Nutri-Score ? Un « péril mortel »…

Profession

Le Nutri-Score ? Un « péril mortel »…

Plus d'articles