Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Dossier

La RFID envahit la distribution

Gilles Solard
Le distributeur allemand Metro déploie, depuis un an, la radiofréquence dans son magasin de Rheinberg en Allemagne. Les applications vont de l'information au consommateur jusqu'au passage en caisse, en passant par la gestion des stock et l'approvisionnement des rayons.

S'il fallait se demander si le « magasin du futur » est une expérience concluante, une visite dans le supermarché à l'enseigne Metro de Rheinberg, en Allemagne, pourrait apporter une réponse positive. « Nous avons constaté une croissance des ventes dans ce magasin. La fréquence est plus importante parce que l'atmosphère est agréable et que la technologie est un plus. Les consommateurs dépensent donc plus », explique Gerd Wolfram, directeur de la stratégie des technologies de l'information de Metro, le cinquième distributeur mondial. Ce magasin du futur a ouvert ses portes le 28 avril 2003. Quelque 800 techniciens ont participé à cette initiative, lancée avec 40 partenaires tels que SAP, Intel ou IBM. Et, alors que de nombreux pilotes ont été mis en place pour tester ce type de magasin, celui-ci se distingue parce que de vrais consommateurs viennent y faire leurs courses.

Quatre différents types de technologies sont utilisées à Rheinberg. La première est le « shopping » de confort. Le chariot de magasin est, par exemple, équipé d'un écran présentant des offres et des promotions. Il est également doté d'un système de navigation dans le magasin. Il donne accès à des informations sur les produits et permet de sélectionner et de localiser ses produits préférés. Par ailleurs, dans le magasin, des terminaux donnent une information détaillée par rapport à des thèmes opportuns, comme par exemple Pâques pendant la période pascale. Enfin, les systèmes de pesée reconnaissent automatiquement les produits à peser grâce à une caméra et à un logiciel de reconnaissance. Ils éditent ensuite automatiquement une étiquette avec un code à barres.

Deuxième technologie utilisée, le processus de paiement intelligent. Celui-ci est désormais assuré par le consommateur lui-même. Un système qui est, depuis, déployé dans une cinquantaine de magasins en Allemagne. La troisième technologie concerne les employés, puisque l'enseigne a décidé d'équiper le personnel d'un assistant numérique. Celui-ci est notamment doté d'un lecteur de code à barres donnant accès au système de pilotage du merchandising ou permettant de communiquer avec les fournisseurs par Internet. Enfin, quatrième et dernière technologie, l'identification par radiofréquence (RFID). Elle occupe une place de choix dans le magasin du futur : suivi des marchandises dans la supply chain, propositions de réapprovisionnements avant rupture des rayons, étagères intelligentes permettant de réaliser des inventaires permanents...

Rassurer le client

Mais, pour Metro, cette technologie doit être transparente et totalement rassurante pour les consommateurs : à chaque fois que la RFID est présente, elle est clairement indiquée dans le magasin. En outre, des explications claires sur la technologie sont fournies aux consommateurs sur les terminaux d'information. Il y est notamment indiqué que la puce RFID donne des informations sur le produit et en aucun cas sur le consommateur ou bien que ces étiquettes ne peuvent pas être utilisées à l'extérieur de l'enseigne Extra du groupe Metro.

La RFID est d'ailleurs de plus en plus utilisée. Le géant allemand de la distribution vient ainsi de mettre récemment en place le concept Gemini, mis au point par la société Checkpoint, qui tient en une antenne de détection antivol et de RFID en même temps.

Aujourd'hui unique, ce magasin devrait bientôt avoir des petits frères. Et dès novembre 2004, les 100 premiers fournisseurs de plusieurs enseignes du groupe devront « taguer » toutes les caisses et les palettes de marchandises en RFID. Une expérience qui touchera cette fois 10 centres de distribution et environ 250 magasins en Allemagne. L'an 01 de la RFID ?

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un Oscar de l'emballage pour Dune

Profession

Un Oscar de l'emballage pour Dune

La cérémonie de l'édition 2021 a eu lieu le 29 novembre. - La Cérès est une machine unique en France créée afin d’automatiser la mise en sachet et l'étiquetage des[…]

Un bilan encourageant pour le Pacte sur les dates de consommation

Sécurité sanitaire

Un bilan encourageant pour le Pacte sur les dates de consommation

Faerch et Tesco créent une boucle fermée de barquettes

Economie circulaire

Faerch et Tesco créent une boucle fermée de barquettes

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Economie circulaire

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Plus d'articles