Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

La part des emballages dans les déchets se stabilise

La rédaction d'Emballages Magazine
Les emballages se multiplient mais pèsent moins dans les ordures ménagères, selon une étude de l'Ademe.
Les Français produisent de plus en plus d'ordures ménagères mais les emballages qu'ils mettent au rebus sont aujourd'hui plus légers qu'il y a quelques années, indique une étude publiée par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Selon l'établissement public, les Français ont produit 25,9 millions de tonnes d'ordures en 2002 contre 24,5 millions en 1998, soit une progression de 5,7%. En tenant compte de l'augmentation de la population, chaque Français a produit 437 kilos de déchets en 2002 contre 422 kilos quatre ans plus tôt (+ 3,6%). Mais la part des quelque 100 milliards d'emballages consommés par an (papier-carton, verre, plastique, emballages métalliques) a tendance à se stabiliser depuis la fin de la dernière décennie, d'après l'établissement public. "Le nombre des emballages ne diminue pas, bien au contraire, mais le poids de chacun a tendance à baisser grâce à une substitution de matériau", explique un expert de l'Ademe, Sylvain Pasquier. "Ce qui n'est pas nécessairement bon pour l'environnement", martèle-t-il. "On observe par exemple une substitution du verre vers le plastique, qui est plus polluant". Les emballages (environ cinq millions de tonnes par an) représentent moins du quart des ordures ménagères. Leur stabilisation signifie que les autres déchets, des déchets organiques (épluchures, tontes de pelouses) à la couche-culotte en passant par le papier et les ordinateurs, pèsent de plus en plus lourd. L'étude porte sur une fraction des emballages ménagers (yaourts, lait, eaux plates, eaux gazeuses, bières, jus de fruits, huiles alimentaires et lessives). Elle indique qu'entre 1997 et 2003, les emballages de ces huit secteurs ont globalement baissé en poids de 2,9% à 1,4 million de tonnes mais que, dans le même temps, leur nombre a bondi de 11,6% à 22 milliards d'unités.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Investissements

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Le papetier suédois finance ses actions en faveur du climat. - Stora Enso annonce avoir obtenu un emprunt renouvelable de 700 millions d’euros - revolving credit facility (RCF) - sur cinq ans afin de refinancer son emprunt actuel de[…]

07/12/2021 | PapierCarton plat
Kellogg teste le sachet papier au Royaume-Uni

Economie circulaire

Kellogg teste le sachet papier au Royaume-Uni

Dix-neuf lauréats pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Profession

Dix-neuf lauréats pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Un Oscar de l'emballage pour IMA Ilapak, Les Crudettes et Mondi

Profession

Un Oscar de l'emballage pour IMA Ilapak, Les Crudettes et Mondi

Plus d'articles