Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Concours

La contrefaçon expliquée aux Français

HS

Sujets relatifs :

Sensibiliser et mobiliser les consommateurs au fléau que constitue la contrefaçon : tel est le sens de la campagne « Contrefaçon non merci » lancée par les pouvoirs publics avec le concours de l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi) et du Comité national anti-contrefaçon (Cnac). Selon les chiffres avancés par le Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, la contrefaçon représente aujourd'hui 10 % du commerce mondial. Soit entre 200 et 300 milliards de pertes dont 6 pour la seule France. Et quelque 200 000 empois sont menacés dont 30 000 en France. Alors que la contrefaçon touche désormais tous les secteurs d'activité dont les produits de grande consommation, un sondage Ifop récent montre que 35% des Français déclarent acheter des produits contrefaits en toute connaissance de cause. Or si les produits contrefaits nuisent à l'économie, ils s'avèrent être aussi des produits dangereux dans la mesure où ils ne sont pas fabriqués dans les conditions requises. Un point crucial lorsqu'il s'agit de médicaments, de produits de soins ou d'hygiène, d'aliments ou de pièces techniques. Parmi les conseils donnés aux consommateurs pour détecter une contrefaçon, les pouvoirs publics conseillent de vérifier la qualité de l'emballage ainsi que l'étiquetage. Les erreurs d'orthographe sur les noms de marques et d'entreprises se révèlent ainsi être des signes parlants. La campagne « Contrefaçon non merci » est diffusée à la télévision et sur Internet. Quant au site www.non-merci.com, il offre une information complète sur les produits touchés par la contrefaçon d'une façon dynamique et amusante. On y apprend ainsi que les produits alimentaires les plus contrefaits sont les eaux, les biscuits et les produits laitiers. Une exposition itinérante doit enfin parcourir la France. Objectif du dispositif ? Obtenir une adhésion massive des Français.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Quand la collecte sélective en milieu urbain s'ouvre au design...

Concours

Quand la collecte sélective en milieu urbain s'ouvre au design...

Aborder, par le biais du design, l'intégration de la collecte sélective des déchets et des emballages ménagers dans l'espace urbain : c'est l'idée du concours lancé par l'association[…]

09/02/2009 |
Les délais de paiement en question

Les délais de paiement en question

Novagraaf reprend Bredema

Novagraaf reprend Bredema

Bientôt une bouteille « sud de France »

Concours

Bientôt une bouteille « sud de France »

Plus d'articles